Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Anticolonialiste et militant indépendantiste algérien, Lucien Hanoun n’est (...)

Anticolonialiste et militant indépendantiste algérien, Lucien Hanoun n’est plus

samedi 14 avril 2018, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Notre ami Georges Lagier, de Toulouse, nous fait part de la disparition, le 7 avril 2018, de Lucien Hanoun, anticolonialiste et militant de l’indépendance algérienne.

Lucien Hanoun est mort. Grande figure de l’anticolonialisme et du combat algérien pour l’indépendance, il fait partie de ces 465 enseignants révoqués par Vichy en 1940 parce que de confession juive. Entré au parti communiste algérien en 1945, il s’occupera de la diffusion du quotidien Liberté et sera très vite dans le collimateur de l’inspection académique, qui lui reproche son engagement en faveur de la scolarisation des enfants algériens. En 1955, il créera avec André Gerson La Voix du Soldat, pour contrecarrer l’influence du journal Le Bled. Mais après 17 numéros, la publication disparaît : en novembre 1956, Lucien Hanoun est arrêté et emmené à la Villa Sésini où il sera torturé. Après 4 ans de détention et un séjour aux Baumettes à Marseille, il revient en Algérie, en 1961. Citoyen algérien, il reprend son combat syndical mais déçu par le comportement du Pouvoir algérien, il s’exile en France en 1967 où il terminera sa carrière de professeur.
Pour en savoir davantage sur Lucien Hanoun, voir l’article de Rosa Moussaoui, dans l’Humanité daté du 10 avril 2018
https://www.humanite.fr/disparition-lucien-hanoun-lalgerie-le-siecle-et-trois-guerres-653392

Lucien Hanoun
https://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/lucien-hanoun-15

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.