Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Armes en tous genres, les ventes explosent dans tous les pays

Armes en tous genres, les ventes explosent dans tous les pays

lundi 5 septembre 2022, par 4acgweb , Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Article librement inspiré du texte de Claire Carrard pour Courrier international, 30 août 2022

Avec la guerre en Ukraine et les tensions à Taïwan, les livraisons d’armes et les dépenses militaires sont en hausse partout…

En 2021 déjà, le total des dépenses militaires mondiales avait atteint 2 113 milliards de dollars, un record.
En juin 2022, cent milliards d’euros ont été débloqués pour moderniser la Bundeswehr, un virage historique pour l’Allemagne. En août, Moscou a passé pour plus de 8 milliards d’euros de commandes au complexe militaro-industriel du pays. Les États-Unis ont débloqué 3 nouveaux milliards pour soutenir Kiev, à la fin d’août, pendant que Taipei proposait d’augmenter le budget de sa défense de 13,9 %…
Cette frénésie concerne tous les types d’armement. Les principales bénéficiaires de cette avalanche de commandes ? Des entreprises américaines : Lockheed Martin et Raytheon Technologies, qui pourraient toutefois, explique la Nikkei Asia, ne pas pouvoir honorer tous leurs contrats, en raison des tensions sur les chaînes d’approvisionnement.

Une course folle et sans fin…
L’emballement de l’Occident en matière de dépenses militaires nourrit la paranoïa des régimes dictatoriaux”, écrit le journal britannique I, en dénonçant très clairement la responsabilité américaine. Vingt ans après le désastre en Irak, “Washington commet la même erreur : dépenser des sommes folles dans des armes dont il n’a pas besoin”.
En juin dernier, à l’occasion du salon de l’armement de Villepinte, un journaliste décrivait l’ambiance très particulière qui règne chez les marchands de canons et leurs clients : ici , “il est question de ‘sécurité’, et non de ‘guerre’, de ‘défense’, jamais d’‘attaque’. Nul ne se réjouit de la situation en Ukraine, mais force est de reconnaître qu’elle est bonne pour les affaires.”
“Personne dans l’assistance n’est là pour célébrer la guerre mais pour fêter le lancement du char. Ici, personne ne veut évidemment tuer qui que ce soit, mais tous vantent la ‘létalité nettement supérieure’ de ce nouveau modèle.”
En d’autres termes, la guerre technologique, désincarnée, sans visages, ni victimes.

https://www.courrierinternational.com/article/a-la-une-de-l-hebdo-armement-la-course-folle

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.