Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Brèves d’infos !

Brèves d’infos !

vendredi 21 septembre 2018, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le 18 janvier 2019

Saint-Cyr

La promotion 1958/60 de l’école d’officiers de Saint-Cyr a été baptisée « Maréchal Bugeaud ». Ce grand humaniste portait aussi le titre de marquis de La Piconnerie (avec un Pi).
La promotion précédente (1957/59) s’appelait « Terre d’Afrique ». Tout ça en pleine guerre d’Algérie ! L’humour militaire, dans doute…

En Algérie, les hôpitaux se vident : 4000 médecins candidats au départ en 2019
Le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, appelle les autorités à agir face au départ massif des médecins spécialistes algériens à l’étranger et particulièrement en France. Un cri d’alarme que lance l’Ordre des médecins, vu que les hôpitaux publics sont actuellement dépourvus de médecins spécialistes, toutes spécialités confondues.
Les demandes de démission se multiplient dans tous les hôpitaux et ce sont les spécialités dont le besoin est réellement exprimé qui sont les plus concernées. Si certains spécialistes optent pour des cliniques privées qui poussent comme des champignons, les autres préfèrent quitter le pays et aller soigner les étrangers dans leurs pays.
https://www.elwatan.com/a-la-une/4000-medecins-candidats-au-depart-en-2019-les-hopitaux-se-vident-16-01-2019

Une rue Frantz Fanon à Bordeaux
Alain Juppé, maire de Bordeaux, donne le nom de Frantz Fanon à une rue de la ville. Bel hommage à ce grand militant anticolonialiste, écrivain et psychiatre, qui a beaucoup œuvré en faveur des peuples colonisés, en particulier le peuple algérien. Frantz Fanon est notamment l’auteur des « Damnés de la terre » et de « Peau noire, masques blancs » .

Lors de ses vœux aux maîtres-boulangers, Emmanuel Macron a félicité les lauréats des concours de la meilleure baguette de tradition française - Laurent Encatassamy, boulanger à Saint-Paulin à La Réunion — et de la meilleure baguette de Paris, attribuée à Mahmoud M’Seddi, boulanger du XIVe arrondissement, parmi les 33 000 boulangeries artisanales en France.

Témoignage de Jean Dréan
Premières années de l’Algérie indépendante
Au début de la guerre d’Algérie, Jean Dréan fait son service militaire en France. En lien avec des cheminots communistes, il milite pour la paix en Algérie. Après les accords d’Evian, il part en Algérie comme coopérant cheminot. Il évoque ici les premières années de l’Algérie indépendante : beaucoup de traces de la guerre récente, une volonté de moderniser le pays, des Algériens tournés avec enthousiasme vers l’avenir. Sa fille Hélène ajoute une note en conclusion.
sur : https://memoiresasuivre.blogspot.com/p/blog-page_3185.html

Antisionisme et antisémitisme  : Israël suscite et entretient volontairement la confusion :
http://www.france-palestine.org/Face-a-la-manipulation-par-Israel-de-la-definition-de-l-antisemitisme-la-France

Gap : les “sept de Briançon” condamnés à des peines allant jusqu’à 4 mois de prison ferme
Les « sept de Briançon » ont écopé de peines allant 6 de prison avec sursis à 4 mois ferme. Ils étaient jugés par le tribunal correctionnel de Gap pour avoir aidé des migrants à entrer en France
https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/hautes-alpes/gap/gap-jugement-attendu-14h-sept-briancon-juges-aide-aux-migrants-1591661.html

Politiques contre militaires. Aux origines du FLN algérien
14 décembre 2018
La rareté des documents accessibles et la disparition inexorable des témoins expliquent que la stratégie du Front de libération nationale (FLN) au début de la guerre d’indépendance algérienne reste l’un des mystères de ce conflit. Des auteurs algériens dans des ouvrages plus ou moins récents, édités ou réédités en Algérie, en renouvellent pourtant quelque peu l’approche
https://orientxxi.info/lu-vu-entendu/politiques-contre-militaires-aux-origines-du-fln-algerien,2803

Controverse autour du prix des droits de l’homme décerné par la France à deux ONG israélienne et palestinienne
La ministre de la justice Nicole Belloubet a renoncé lundi à présider la cérémonie de remise d’une récompense aux associations B’Tselem et Al-Haq, mises en cause par Israël et les organisations juives de France.
https://www.lemonde.fr/international/article/2018/12/10/controverse-autour-du-prix-des-droits-de-l-homme-decerne-par-la-france-a-deux-ong-israelienne-et-palestinienne_5395378_3210.html

Béatification des 19 religieux catholiques à Oran : Sous le signe de la fraternité et de la communion
La béatification des 19 martyrs chrétiens, parmi eux Mgr Pierre Claverie, ancien évêque d’Oran, et les moines de Tibhirine, tous assassinés durant la décennie noire, s’est déroulée, hier à Oran, dans une ambiance bon enfant, où seules la fraternité et la convivialité avaient droit de cité…/…
Une première cérémonie de recueillement a d’abord eu lieu, le matin, à la mosquée Ibn Badis, où un hommage a été rendu aux 144 imams tués durant les années 1990 pour avoir refusé de cautionner le terrorisme islamiste. Dans la mosquée, nous avons assisté à une belle communion interreligieuse entre chrétiens et musulmans, bien loin des images de haine et d’intolérance dont nous gavent, du matin au soir, les télévisions et les réseaux sociaux. L’image d’imams et de curés, côte à côte, discutaillant autour d’un café et parlant de la pluie et du beau temps faisait partie du tableau…/…
(A Santa-Cruz) C’est tout d’abord l’évêque d’Oran, Mgr Jean-Paul Vesco, qui a pris la parole en rendant un hommage émouvant à Mohamed, le chauffeur de Pierre Claverie, assassiné lui aussi par le terrorisme barbare.
Il a aussi rendu hommage à tous les Algériens, qu’ils soient artistes, intellectuels, journalistes ou simples anonymes, assassinés eux aussi durant la décennie noire, avant de convier l’assistance à se lever pour observer une minute de silence à leur mémoire. Un autre religieux a par la suite lu à l’assistance une lettre du pape destinée à l’Algérie.Article de El Watan du 9 dec 2018

Mohammed Rebah nous informe d’un cycle de conférences en Algérie en hommage à Maurice Audin
La Direction Générale de la Recherche Scientifique et du Développement Technologique algérienne organise, en hommage à Maurice Audin, un cycle de conférences grand public à travers trois grandes villes du pays : Bejaïa, Oran et Alger. Les principaux animateurs de cet événement exceptionnel sont Cedric Villani, professeur à l’Université de Lyon, Ngo Bao Chau, professeur à l’Université de Chicago, et Abdallah Mokrane, professeur à Paris VIII. La conférence du 10 décembre se tiendra à Alger, à la Fac centrale où a étudié et enseigné Maurice Audin. « Tout un symbole » pour Mohammed Rebah à qui Maurice Audin a dispensé gracieusement des cours particuliers dans cette même fac.

Cycle de conférences en Algérie en hommage à Maurice Audin

Béatification de 19 religieux chrétiens samedi à Oran :
C’est une première dans un pays a majorité musulmane. Tout un symbole. Mais aussi un fort message de tolérance…./… Un symbole de communion d’autant que par la même occasion un hommage sera également rendu aux 114 imams assassinés à la même époque. Les uns faisant le choix de rester auprès des leurs, les autres refusant de prononcer des fatwas justifiant la violence des groupes terroristes…/…
Et c’est en cela que la béatification des religieux chrétiens et l’hommage aux imams assassinés doivent constituer un point de départ pour repenser le vivre-ensemble dans la paix.
C’est le message qui sera délivré ce samedi 8 décembre à partir de la ville d’Oran, elle-même symbole d’ouverture sur le monde et sur l’autre.

Article El Watan du 6 décembre 2018

Le phénomène de la « harga » de plus en plus alarmant : Le grand naufrage
Le phénomène de l’émigration clandestine (appelée communément la « harga ») prend une ampleur sans précédent ces dernières années, en Algérie. Que ce soit à partir des côtes de l’Oranie, ou celles de l’est du pays, il ne se passe pas une semaine sans qu’on ait vent d’un convoi de harraga, des deux sexes, qui prend le large en direction de l’Espagne ou de l’Italie. La plupart de ces candidats à l’émigration clandestine n’ont pas la trentaine, et on y compte autant d’Algériens que de ressortissants subsahariens.
Article El Watan du 5 décembre

Radio France vante les productions israéliennes… et oublie la colonisation
La pastille radiophonique « En direct du monde » de France Info propose, tous les jours à 5h16 et à 10h56, des sujets d’actualité concernant différents pays du monde, élaborés par les correspondants de la radio publique présents sur place. Le 22 novembre, elle portait sur les mérites des avocats (les fruits) israéliens. Problème : l’émission omet certains « détails », comme le fait qu’une partie substantielle des fruits sont produits dans les territoires palestiniens occupés, et finit par prendre des allures de publicité. Un tropisme récurrent à en croire un autre reportage que la radio publique a consacré aux technologies hydrauliques israéliennes, en septembre dernier.
https://www.acrimed.org/Radio-France-vante-les-productions-israeliennes

Le mouvement BDS rebat les cartes du débat israélo-palestinien

Le 19 novembre Airbnb Inc. a retiré de ses offres de location les logements situés dans les colonies de Cisjordanie « qui sont au cœur du conflit entre Israéliens et Palestiniens ». En réaction, le ministre israélien du tourisme Yariv Levin a demandé à son administration de réduire l’activité de Airbnb Inc. en Israël même. Cette décision, parmi d’autres, confirme l’importance prise par la campagne Boycott-désinvestissement-sanctions (BDS).
https://orientxxi.info/magazine/le-mouvement-bds-rebat-les-cartes-du-debat-israelo-palestinien,2730

La nouvelle guerre : « Arme de destruction mathématique »

« Algorithmes, la bombe à retardement » : un cri d’alarme citoyen
Attention, c’est du brutal. Algorithmes, la bombe à retardement (Novembre 2018, Les Arènes) nous plonge dans les cuisines peu ragoûtantes des fabricants d’algorithmes. L’auteure, Cathy O’Neil, est une mathématicienne américaine de haut vol passée de l’université aux banques puis aux analyses en big data avant de se reconvertir en lanceuse d’alerte. Elle pousse ici un cri d’alarme citoyen : nous ne pouvons pas rester spectateurs d’un monde où nous sommes de plus en plus tributaires d’outils conçus de façon opaque, utilisés à des fins commerciales ou sécuritaires et ayant pour conséquence d’exacerber les inégalités.
https://usbeketrica.com/article/comment-les-algorithmes-fragilisent-les-plus-fragiles

Un directoire à la tête du parti : Les instances organiques du FLN dissoutes

Nouvelle réplique du séisme qui a secoué le Front de libération nationale (FLN), il y a quelques jours. Après l’annonce surprise du départ de son secrétaire général, Djamel Ould Abbès, le parti se dote d’un directoire composé de sept membres et dissout toutes ses instances, y compris le Comité central (CC) et les mouhafadhate.

En effet, après plusieurs jours de polémique autour de la désignation du président de l’APN, Mouad Bouchareb, comme coordinateur du parti, la décision est tranchée. « Par le président Bouteflika », affirme-t-on au niveau de l’ex-parti unique.

Article El Watandu 26 novembre

Pétition : Gaza ne doit pas mourir !
Gaza, petite bande de terre d’une superficie comparable à celle de la surface intérieure du périphérique parisien, abrite une population constituée en majorité de Palestiniens chassés de leurs foyers par l’armée israélienne en 1948. En 2006, des élections législatives, exigées par l’Union européenne et menées sous sa supervision, ont été remportées par le Hamas. S’ensuivit alors une décennie entière d’un conflit dévastateur entre le Hamas et le Fatah. Toutes les tentatives de réconciliation entre les deux parties ont échoué. Cela s’est traduit par une séparation temporaire entre les deux espaces qui constituent la Palestine occupée. Le gouvernement israélien, dirigé à l’époque par Ariel Sharon, décida de punir la population de Gaza, « coupable » d’avoir donné ses suffrages au Hamas, en lui imposant un blocus impitoyable. Cette mesure, totalement illégale au regard du droit international, a été le prélude à une descente aux enfers ininterrompue pour la population gazaouie. (…)
Pétition : https://www.change.org/p/emmanuel-macron-gaza-ne-doit-pas-mourir

Jumelage Oran-Bordeaux : Des militants de l’association SDH en formation

Cette session de perfectionnement initiée par l’association Santé Sidi El Houari, en collaboration avec l’association centres d’animation de Bordeaux, sera lancée du 25 août au 3 septembre pour cibler, dans un premier temps, quatorze cadres, lesquels seront formés dans le domaine de l’animation culturelle et sociale.
Article El Watan
Le site internet de l’association Sidi El Houari
Entrée du centre Sidi-El-Houari

Brigitte Lainé. Une lanceuse d’alerte au placard : l’archiviste qui avait raconté le massacre du 17 octobre 1961
Brigitte Lainé est morte début novembre. On lui doit un apport historiographique inestimable sur le 17 octobre 1961, quand des milliers d’Algériens ont été réprimés dans les rues de Paris par le préfet Maurice Papon. Elle a payé cher d’avoir fait connaître cet épisode tabou de la guerre d’Algérie.
https://www.franceculture.fr/histoire/une-lanceuse-dalerte-au-placard-larchiviste-qui-avait-raconte-le-massacre-du-17-octobre-1961
Brigitte Lainé ou l’honneur des archivistes français
http://histoirecoloniale.net/Brigitte-Laine-ou-l-honneur-des-archivistes-francais.html

Les Nations Unies reconnaissent le droit à l’autodétermination du Sahara occidental
La majorité des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont appuyé sans équivoque le droit inaliénable du Sahara occidental à l’autodétermination.
Le peuple sahraoui a remporté une nouvelle victoire à l’ONU en obtenant de la grande majorité des membres du Conseil de sécurité la reconnaissance sans équivoque du droit à l’autodétermination du Sahara occidental. Une fois de plus, le Royaume du Maroc subit le contrecoup de la logique qui le conduit à se retrouver seul face aux justes revendications d’un peuple que l’Espagne a laissé en plan avec les Accords de Madrid, un document signé par Juan Carlos de Borbón.
https://entreleslignesentrelesmots.blog/2018/11/16/victoire-du-peuple-sahraoui-a-lonu/

Le SG du FLN est un défenseur acharné du 5e mandat
La démission surprise d’Ould Abbès

L’information surprenante a vite était confirmée par l’agence APS, qui a cité une source officielle qui justifie cette démission par « des soucis de santé qui imposent à Djamel Ould Abbès un congé de longue durée ». Pourquoi n’a-t-il pas convoqué une conférence de presse ou une réunion des cadres du parti pour faire lui-même l’annonce de son départ ?
La nouvelle est tombée hier en fin d’après-midi. Djamel Ould Abbès, un fervent défenseur du 5e mandat du président Bouteflika, démissionne de son poste de secrétaire général du FLN. L’information surprenante a vite été confirmée par l’agence APS, qui a cité une source officielle qui justifie cette démission par « des soucis de santé qui imposent à Djamel Ould Abbès un congé de longue durée ».

Selon l’APS, c’est le nouveau président de l’APN, Mouad Bouchareb, qui a été désigné comme intérimaire « en attendant que les organes habilités de l’ex-parti unique se prononcent sur son remplacement ». Mais cette désignation est en contradiction avec les statuts du parti, notamment l’article 36…
El Watan du 16 novembre

Les 3 + 4 de Briançon : un procès politique
Jeudi 8 novembre s’ouvre à Gap le procès des 3 + 4 de Briançon. Il appartient à la justice de savoir si elle veut donner raison au droit contre l’État, ou à l’État contre le droit. Va-t-elle accepter les termes d’un procès politique sans prendre en compte ce qui s’y joue politiquement, prenant ainsi parti, avec l’État, contre les solidaires, et avec les identitaires ?
https://blogs.mediapart.fr/eric-fassin/blog/081118/les-3-4-de-briancon-un-proces-politique

Noyer l’absurdité d’une guerre dans des flots d’alcool
Le « pinard » ou le sang des poilus

Août 2016
Avec 6 400 morts par jour chez les militaires — le double si l’on ajoute les civils —, la première guerre mondiale a été l’une des plus meurtrières de l’histoire. Pour tenir, les soldats français se sont bien souvent réfugiés dans l’alcool, encouragés par leur hiérarchie, qui veillait à ce qu’ils ne manquent jamais de « pinard ». En quelques années, le vin a ainsi gagné le statut de breuvage patriotique, paré de toutes les vertus.
https://www.monde-diplomatique.fr/2016/08/LUCAND/56091

Témoignage : Retours d’Algérie
Joseph Rupin, de Janzé (35), a été rappelé en Algérie en avril 1956.
Pressentant la fin de ce cousin de sa mère, Paula Fourdeux a écrit ce texte émouvant, où elle relie 1956 et 2018
https://memoiresasuivre.blogspot.com/p/blog-page_3185.html

L’eau dite « potable » à Gaza provoque le syndrome du « bébé bleu » et des maladies graves
L’eau contaminée et difficile d’accès – en raison du siège impitoyable par Israël et des ses bombardement des infrastructures – conduit à la mort et à la maladie.
http://www.chroniquepalestine.com/eau-potable-a-gaza-provoque-le-syndrome-du-bebe-bleu-et-maladies-graves/

Un documentaire interdit sur le lobby pro-israélien aux États-Unis
https://orientxxi.info/magazine/un-documentaire-interdit-sur-le-lobby-pro-israelien-aux-etats-unis,2715

Guerre d’Algérie : Torture et exécutions au nom de la France - Raphaëlle Branche
Diffusé en direct le 1 nov. 2018
Le 13 septembre dernier, Emmanuel Macron s’est rendu chez Josette Audin pour reconnaître la responsabilité de la France dans les tortures et l’assassinat de son mari Maurice, arrêté par l’armée française à Alger en 1957. Le président était accompagné de 3 historien.nes de la Guerre d’Algérie, dont Raphaëlle Branche, autrice de l’unique thèse consacrée aux violences illégales de l’armée française en Algérie. Dans ce deuxième épisode de La Grande H., R. Branche nous explique comment elle a pu démontrer le caractère massif et systémique de la torture et des exécutions sommaires, à partir des archives et d’enquêtes orales. Elle revient les vraies raisons de l’usage de la torture, qui ne tiennent pas à la nécessité d’obtenir des renseignements. Elle analyse enfin la portée de la démarche d’E. Macron concernant Maurice Audin, tout en évoquant les dangers actuels de la logique de suspension, par l’État de droit, des libertés et garanties légales pour certaines catégories de la population pensées comme « suspectes ». Une émission de Julien Théry.
Sur : https://youtu.be/E-dLfJUHbto

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.