Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Cent collégiens de Bagneux (92) associés à la création d’une « rue du 17 (...)

Cent collégiens de Bagneux (92) associés à la création d’une « rue du 17 octobre 1961 »

dimanche 19 mai 2019, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

La ville de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, a décidé de baptiser « rue du 17 octobre 1961 » l’une des prochaines rues d’un quartier en rénovation. Et pour donner un impact plus fort à l’événement, la maire de Bagneux, également conseillère départementale, a établi un partenariat avec le collège Henri Barbusse, aux termes duquel l’ensemble les cinq classes de 4e de l’établissement (une centaine d’élèves) se voit associé à la préparation des cérémonies qui auront lieu le 17 octobre 2019.

Avec l’aide de leurs professeurs, ils vont se documenter, faire des recherches, rencontrer des témoins afin de rassembler un dossier qui leur permettra de comprendre mieux ce qu’il s’est passé ce jour-là (et les suivants) à Paris, mais aussi dans les villes de banlieue avoisinantes, dont Bagneux.

Le projet a été mis sur les rails le 15 mai. La direction de l’établissement avait invité la journaliste Samia Messaoudi à présenter« Le Silence du Fleuve », le film de Mehdi Lallaoui sur le 17octobre, en compagnie de Clara et Henri Benoist, anciens militants du FLN en France, et de la 4ACG en la personne de Michel Berthelemy.

Gérer une centaine collégiens n’est pas chose facile. Les élèves ont donc été répartis en plusieurs groupes qui ont pu successivement visionner le film, faire des recherches bibliographiques et enfin dialoguer avec les témoins présents. Si la mise en place de ces séquences a été relativement complexe, elle a cependant permis à tous les élèves d’aborder le thème sous différents angles dans les meilleures conditions possibles. Une méthodologie de travail leur a été proposée sous la forme d’une « fiche d’activité » divisée en trois parties, qu’il leur a été demandé de compléter. La première partie s’intéresse à leur compréhension du film, la seconde partie concerne l’événement en lui-même, en faisant la part de l’histoire et de la mémoire (à ne jamais confondre), et enfin la dernière partie leur demande de réaliser une fiche de lecture sur l’un des livres présentés dans la séquence bibliographique.

Le chemin est encore long qui nous mènera à la cérémonie d’inauguration, mais le travail entamé par les élèves et leurs professeurs promet une belle montée en puissance du projet. Nous en reparlerons.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.