Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > De jeunes français à la rencontre de jeunes algériens

De jeunes français à la rencontre de jeunes algériens

vendredi 7 juillet 2017, par Anne Doussin , 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Soutenir des échanges d’entraide fraternelle entre jeunes citoyens de France et d’Algérie, c’est un projet retenu depuis l’assemblée générale de 2014. Sa concrétisation est prévue pour l’automne 2017.

Aujourd’hui, les valeurs de paix, de fraternisation pour lesquelles nous sommes engagés à la 4acg, nous voulons que des jeunes français et algériens les partagent, les développent.
Le « service de la mémoire et de l’action éducative » du ministère de la Défense nous a accordé une subvention pour ce projet. Cette décision de l’État Français est une reconnaissance de nos pratiques de solidarité internationale. Elle est la concrétisation de la remise de notre « Charte de la Fraternisation entre les peuples français et algériens » au Sénat, au secrétariat des Anciens Combattants, au Quai d’Orsay ainsi qu’à plusieurs associations en France et en Algérie.

Le passage suivant de notre charte est à porter au crédit de notre démarche vers la jeunesse :
« que la fraternité universelle devrait régir les relations entre les êtres humains, quelles que soient leurs origines et leurs croyances ;
qu’il importe en conséquence de renforcer la fraternisation entre les deux rives de la Méditerranée ;
que si la réconciliation relève de la compétence des états, la fraternisation relève de celle de la société civile ;
que même si les heures sombres de notre histoire commune appartiennent au passé, la connaissance du fait colonial doit être recherchée, préservée et enrichie au nom du devoir de mémoire et du droit à l’histoire, pour faire obstacle aux thèses révisionnistes et négationnistes. »

Appel est fait aux adhérents de notre association, aux membres d’autres associations ou ONG partageant les mêmes objectifs et les mêmes valeurs pour soutenir cette action « jeunes », soit :
Solliciter 6 jeunes, filles et garçons, de 18 à 28 ans, sensibles ouverts et motivés par le désir que s’organisent des liens fraternels avec des jeunes algériens, partageant des préoccupations d’échanges entre les deux rives de la Méditerranée. Une partie pourrait être composée de français ignorant tout de l’Algérie, une autre de jeunes ayant la double culture française et algérienne. Un plus si ces jeunes avaient dans leur ascendance un membre de leur famille ou un proche ayant connu la période de la guerre d’Algérie/guerre d’indépendance.
Anciens appelés et Amis investis à 4acg et dans diverses associations et ONG pour la défense des « droits humains », nous sommes concernés pour oser solliciter des jeunes dont nos petits enfants et leurs copains, pour que réussisse cette initiative de voyages de jeunes.

Nos contraintes :
Dates prévisionnelles : du lundi 23 octobre 2017 au vendredi 3 novembre 2017.
Candidatures à faire connaître à partir du 10 septembre : noms, prénoms, âge, qualité (étudiant, emploi, etc…) motivations, adresse, téléphone, courriel, à faire connaître à Colette Drogoz
Hocine Taferrant est l’organisateur du voyage, des rencontres de terrain en concertation avec Roger Winterhalter.
Les candidats retenus par notre groupe seront invités à une première réunion téléphonique courant septembre, pour se parler, se découvrir, etc. puis commencer à traiter les questions incontournables, visa, dates de départ et de retour, un premier descriptif des rencontres de jeunes et d’associations en Algérie, etc.
Le coût du voyage et du séjour étant estimé à environ 800€ par personne, les jeunes seront invités à participer à hauteur de 200€. Les encadrants payant la totalité du coût du voyage et du séjour.
Selon les lieux de résidence en France des candidats et du lieu de départ en avion (Paris ou Marseille), les encadrants et les jeunes se retrouveront la veille pour faire connaissance, vérifier l’acceptation des objectifs du voyage… un hébergement militant est à prévoir à proximité du lieu de départ.

Notre ambition :
Donner l’envie et les moyens à des jeunes français et franco-algériens d’entrer joyeusement en contact avec des jeunes algériens pour leur réussite de projet de vie à construire ensemble.
Au retour, un stage bilan est à prévoir pour les suites à donner et la rédaction d’un compte-rendu à destination du Ministère de la Défense, de la 4acg et de ses partenaires, ainsi qu’aux Algériens rencontrés durant le voyage.

Ce voyage est une tentative d’organisation auto-gérée entre les militants de la 4acg, mais aussi pour partie avec les jeunes.

Alain Desjardin. Colette Drogoz, Yves Boucher, Hocine Taferrant

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.