Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > De tout un peu : les infos du mois

De tout un peu : les infos du mois

mardi 1er janvier 2019, par 4acg , Anne Doussin , Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour juin 2021

Cet article se propose de glaner pour vous, à mesure qu’elles nous parviennent, les rendez-vous, les manifestations, les rencontres, les films, les musiques… susceptibles de vous intéresser. Il ne vous est pas interdit, bien au contraire, de nous aider à alimenter ce nouveau rendez-vous. Merci d’avance ! (Vous pouvez laisser un message en bas de page).
Toujours les mêmes adresses : mb@4acg.org / ad@4acg.org / contact@4acg.org



Les 1er, 2 et 3 juillet 2021

Thionville

Théâtre : Et le cœur fume encore  
Les 1er, 2 et 3 juillet au CDN de Thionville

Traversée kaléidoscopique des mémoires de la guerre d’Algérie, le spectacle s’est construit autour de témoignages, recueillis auprès de nos familles et de nos proches. Et le cœur fume encore part d’une investigation auprès d’historiens et d’associations, de poètes et d’intellectuels, point de départ pour basculer dans le théâtre, passant sans cesse de l’intime au politique, du témoignage au jeu, du réel à la fiction.


Cette guerre si longtemps refoulée explique en partie les fractures sociales et politiques de la France d’aujourd’hui. Si, comme l’écrit le plasticien Kader Attia, « l’Algérie coloniale a été le laboratoire des banlieues », la guerre d’Algérie s’y retrouve partout, tant y cohabitent des mémoires occultées des récits officiels.


Renonçant d’emblée à une exhaustivité impossible, Et le cœur fume encore fait le pari de rassembler des catégories mémorielles diverses, parfois antagonistes, en les faisant cohabiter dans une écriture polyphonique. Nous avons dessiné sept parcours de personnages qui se trouvent parfois entremêlés
 : deux militants du FLN – section française et algérienne, un harki, une militante parisienne anticolonialiste, une pied-noir, un appelé du contingent et un militaire de métier. Ces paroles engageront ceux des deuxièmes et troisièmes générations selon les cas, qui témoigneront de la résurgence de cette mémoire et de son impact sur leur famille et leur inscription dans la société contemporaine française.

Le 18 juin 2021

Avant première au cinéma d’art et essai «  Les lumières  » de Vitrolles « Ne nous racontez plus d’histoires » de Carole et Fehrat Filiu-Mouhali

Ce film réalisé par Carole et Fehrat Filiu-Mouhali adhérents de la 4ACG sera projeté en avant première au cinéma d’art et essai «  Les lumières  » de Vitrolles le vendredi 18 juin à 20h00 en présence des réalisateurs

Il serait prudent de réserver au 04 42 77 90 77

Ne nous racontez plus d’histoires !,
2020 – 88 min – Film 16 mm & vidéo Full HD – Couleur – France, Algérie

Elle est française, il est algérien. Toute leur enfance a été bercée par la guerre d’Algérie. Souvenirs traumatisants d’un départ forcé pour la journaliste, fille de pieds noirs ; récit mythifié d’une indépendance glorieuse pour le réalisateur, militant des droits humains.
Chacun a eu droit à sa version de l’histoire. Loin de l’historiographie officielle, ils rencontrent des témoins aux discours volontairement oubliés et qui se battent contre la guerre des mémoires pour faire entendre une vérité plus apaisée.


Le 19 juin 2021

L’association Coup de Soleil PACA organise une Conférence débat sur le rapport Stora concernant les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie.

La conférence aura lieu le 19 juin le 2021 de 18h00 à 20h00, dans les bureaux de l’Association CCO, 16, Rue Bernard Du Bois - 13001 Marseille.

Le débat sera animé par Jean Robert HENRY, Directeur de recherches émérite à l’IREMAM et l’historien Hassan Remaoun de l’Université d’Oran en téléconférence de la ville d’Oran.

Quatre thèmes seront débattus à cette occasion. Il s’agit de :
Question sur les archives
Question sur les disparus
Mémoire et programmes scolaires
Projet du Musée de l’Immigration

A noter que l’organisation de cette conférence-débat se fera sous la forme de réunion en présentiel à l’adresse ci-dessus indiquée et en visioconférence via le lien suivant : https://meet.jit.si/jitsi.rapstora20debat19jun21

Au plaisir de vous retrouver à cette occasion

Hafid TABET
Président de l’association CdS PACA


Le 19 juin 2021

Communication d’Al Kamandjâti, école de musique palestinienne que nous soutenons depuis plusieurs années.

Concert de Oud & Accordéon et film le 19/06/2021 : Ziad Ben Youssef à Béhuard

PROGRAMME :

18h : Film « CHRETIENS D’IRAK, DES VIES EN EXIL », réalisé par Sybille Delaître
Durée : 52’
Salle Notre Dame du Diocèse de Béhuard
Entrée : 5 euros

19h : Concert de Ziad BEN YOUSSEF (oud) accompagné d’EDWIN BUGER à l’accordéon
Eglise de plein air de Béhuard
Entrée : 12 euros
Ziad Ben Youssef : sa culture musicale a été forgée à l’écoute des frères Munir Bashir et Jamil Bashir, Ali Sriti, Farid Ghosn, Anouar Brahem, Saliha, Manolo Sanlucar, Paco De Lucia, Sabicas, Nass El Ghiwan et bien d’autres… Depuis, il cherche sans cesse à développer une vision artistique personnelle lui permettant d’abolir les frontières.
Sa réflexion porte essentiellement sur les musiques improvisées et la signification des traditions aujourd’hui.
En quête d’un véritable métissage musical, Il développe à l’heure actuelle un univers qui se nourrit des influences du flamenco, des musiques de l’Europe de l’est, du jazz, des musiques contemporaines…

Le nombre de places sera limité pour respecter la distanciation sociale !
Le port du masque sera obligatoire et du gel hydroalcoolique sera à disposition à l’entrée.

Vente de boissons et restauration rapide sur place.

Réservations :

https://www.helloasso.com/associations/maqam/evenements/concert-ziad-ben-youssef-oud-1


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.