Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Derrière les fronts, résistances et résiliences en Palestine

Derrière les fronts, résistances et résiliences en Palestine

dimanche 28 janvier 2018, par Michel Berthelemy , Bernard Poirier

Version imprimable de cet article Version imprimable

Adhérent à la 4acg, Bernard Poirier a vu le film d’Alexandra Dols, « Derrière les fronts ». Commentaires et réactions :

Interrogée dans le film, la psychiatre et écrivaine palestinienne Samah Jabr démontre les conséquences psychologiques de l’occupation israélienne. Quelles en sont les manifestations et quels outils pour y faire face ? Son témoignage structure le film, ponctué par des interviews de femmes et d’hommes qui disent leur histoire et leur façon de résister..

Ce film reflète le profond désespoir des populations palestiniennes, et particulièrement celui des femmes. Avec en toile de fond la situation générale dramatique dans laquelle vivent l’ensemble des Palestiniens. On assiste presque quotidiennement à de nouvelles violences des Israéliens, à de nouvelles prises de possession de terres palestiniennes. En Cisjordanie, le gouvernement Netanyahou vient de décider la construction de 1100 nouveaux logements pour ses colons, malgré les résolutions de l’ONU et les protestations internationales. Il ne restera bientôt plus que quelques îlots palestiniens qui, peu à peu, seront appelés à disparaître complètement, selon les vœux israéliens.

Directeur du Département de Français de l’Université Al-Aqsa de Gaza, coordinateur du Centre de la Paix, Ziad Medoukh, de son côté, tire un bilan dramatique de l’année 2017 : maintien du blocus israélien, fermeture permanente des points de passage, poursuite des incursions et bombardements, 75% des jeunes de moins de trente ans sont au chômage, 72% de la population sous le seuil de pauvreté, la seule centrale électrique, bombardée, ne fonctionne qu’à 30% de sa capacité et ne peut donc fournir que 4 à 6 heures d’électricité par jour et par foyer, accès à l’eau impossible pour la moitié de la population, suite aux bombardements….

« Derrière les fronts » donne la parole à ceux qu’on n’écoute jamais, ceux qui vivent dans l’angoisse et la peur, dans le plus grand dénuement matériel et psychologique. Ces témoignages sont précieux, très émouvants et révoltants à la fois.

Bernard, qui apporte son soutien à la population palestinienne, précise pourtant : « vers la fin du film, on entrevoit la recherche de liberté autrement que par les accrochages individuels qui mènent à la mort, l’ennemi israélien les conduisant à cette fin extrême sans que personne ne réagisse ». Il poursuit : « les centaines de milliers de Palestiniens réfugiés au Liban en Jordanie ou ailleurs ont fait leur deuil de vivre sur leur terre, abandonnés de tous, les nations, l’ONU et nous-mêmes. » Il s’interroge : « Que faire, sinon continuer à apporter notre aide aux femmes de Kalandia, ou au musicien qui a fait renaître l’Orchestre national de Palestine, faisant faire peut-être un virage salutaire aux actions individuelles qui, au désespoir profond de leur famille, mènent leurs enfants au suicide. Le film nous invite à une action collective qui, si elle n’a pas lieu, nous promet une guerre larvée de cent ans, qui dure déjà depuis 70 ans. Ne gâchons pas l’avenir des futures générations, imaginons des formes d’action populaires collectives, comme le font les Palestiniens lors des fêtes et des mariages. »

Pour finir, il dit « regretter que l’équipe vieillissante au pouvoir en Palestine laisse pourrir une situation sans issue qui, par désespoir, pousse les jeunes à des actes individuels et à la mort. A nous d’avoir la volonté de les engager plutôt vers des actions collectives ».

Derrière les fronts, résistances et résiliences en Palestine , un film documentaire d’Alexandra Dols, est sorti en novembre 2017.

http://derrierelesfrontslefilm.fr/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.