Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Des lycéens refusent de lire un livre signé Akli Tadjer et de prononcer le (...)

Des lycéens refusent de lire un livre signé Akli Tadjer et de prononcer le nom de « Messaoud »

mardi 23 octobre 2018, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

En septembre dernier, des élèves du lycée professionnel de Péronne, dans la Somme, refusent de lire quelques pages d’un livre proposé par leur professeur. Ce livre, « Les porteurs de cartables », est signé Akli Tadjer. « Ce n’est pas un nom français », dit un élève, qui refuse de prononcer le nom de Messaoud, l’un des protagonistes de l’histoire (voir notre Brève du 5 octobre).

L’information a fait un certain bruit dans la presse régionale et nationale. Des élus sont montés au créneau, des associations ont réagi avec stupeur. Nous vous proposons ici la réaction de Georges Morin, Président de « Coup de Soleil ».

« Cette affaire nous paraît véritablement insupportable, d’abord bien sûr parce que Akli Tadjer est l’un des écrivains les plus fidèles du Maghreb des Livres, ensuite parce que ce qui lui arrive nous concerne tous : c’est la dérive raciste qui ronge peu à peu notre belle société française. A force d’entendre dénoncer quotidiennement la « racaille », « l’invasion migratoire », « la fin de notre belle civilisation », « la perte de notre identité » et autres fadaises nauséabondes, à force de voir de mauvais génies exploiter le désarroi et l’inquiétude des plus fragiles face aux injustices et aux inégalités croissantes, et en accuser « l’Autre », le « migrant », « l’étranger », ce sont les pires instincts qui se réveillent. Et l’on voit croître partout le repli sur soi, le rejet de l’autre, la haine et le racisme. Qu’il soit anti-arabe, anti-juif, ou anti « blanc », ce racisme détestable est de même nature et nous entraîne tous vers le gouffre.
Mais comme Akli Tadjer en a courageusement décidé pour ce qui le concerne, il nous appartient de faire face et de lutter inlassablement, par l’éducation, par la culture et par la solidarité, contre ces dérives mortifères.
Merci de diffuser, le plus largement possible, cette expression de notre indignation collective et de notre détermination à combattre ce fléau. »

Pour le bureau de Coup de Soleil, le président de l’association : Georges Morin

Association Coup de Soleil
http://coupdesoleil.net/

Il va de soi que la 4ACG partage l’indignation de Georges Morin et qu’elle se joint à lui pour lancer ce cri d’alarme contre le racisme rampant qui semble gagner dangereusement notre société.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.