Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Détenus d’opinion algériens en grève de la faim : Maître Badi réagit

Détenus d’opinion algériens en grève de la faim : Maître Badi réagit

jeudi 24 février 2022, par Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

par Algérie 360°, le 8 février 2022

Fin janvier, une trentaine de détenus d’opinion, incarcérés à la prison d’El Harrach on entamé une grève de la faim pour protester contre leur emprisonnement jugé « arbitraire » par leur collectif de défense.

Leur avocat, Maître Abdelghani Badi, est revenu, dans un entretien accordé à nos confrères d’El Watan, sur l’affaire de la grève de la faim qui a secoué la prison d’el Harrach. Les autorités ayant démenti cette action, Me Badi s’étonne : « nous étions étonnés par les déclarations du parquet, surtout que ce démenti est intervenu après l’entrée en grève de la faim de certains détenus. Cette action a été entamée à cause de l’entêtement de la direction de la prison d’la Harrach, qui a refusé de se conformer à l’article 64 de la loi régissant les prisons », a-t-il expliqué. « Cet article stipule que le prisonnier en grève de la faim doit être placé en isolement comme mesure préventive et s’il y a plusieurs grévistes, qu’ils soient mis à l’écart des autres prisonniers. L’administration de la prison aurait dû appliquer cette disposition, surtout que la grève de la faim est un droit reconnu par ce même article », a ajouté l’avocat.

Après la médiatisation de l’affaire, le ministère de la Justice a décidé de transférer les détenus vers d’autres maisons d’arrêt. Me Abdelghani Badi est revenu également sur ce point : « nous considérons, de ce fait, que le transfert de ces détenus vers d’autres prisons est, d’un côté, une mesure punitive, de l’autre, elle vise à casser ce mouvement qui s’est élargi par la suite, la grève ayant été observée par plus de 40 détenus », a-t-il lancé.

https://www.algerie360.com/affaire-des-detenus-dopinion-grevistes-me-badi-dit-tout/

https://www.lemonde.fr/hirak/

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.