Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Grand Ensemble : un lieu de recueil des mémoires de la guerre (...)

Grand Ensemble : un lieu de recueil des mémoires de la guerre d’Algérie

jeudi 31 mars 2022, par Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Engagé depuis longtemps déjà dans la récolte des mémoires plurielles de la guerre d’Algérie, l’association Grand Ensemble, sise à Villeurbanne, publie des écrits et produit des films dans une démarche d’éducation populaire. Elle accompagne ses productions en proposant des projections, rencontres et formations.
A l’occasion du 60e anniversaire des Accor d’Evian, rappel de quelques publications récentes.

Algérie coloniale Traces, mémoires, transmissions

Un ouvrage collectif dirigé par l’anthropologue Giula Fabbiano et l’historien Abderahmen Moumen, Cavalier bleu ed., 2022
« Notre ambition n’est pas d’en finir avec le passé colonial et ses mémoires, mais de s’interroger sur leurs héritages multiples et leurs actualités. Non plus œuvrer à les réconcilier, ouvrir plutôt un espace pour en observer les présences et ce qu’elles nous disent de notre rapport au monde »
avec les contributions de Noureddine Amara, Michèle Baussant, Hajer Ben Boubaker, Muriel Cohen, Emmanuelle Comtat, Karima Dirèche, Florence Dosse, Béatrice Dubell, Benoît Falaize, Muriam Davis Haleh, Nicolas Lebourg, Djemaa Maazouzi, Sophie Mendelsohn, Amar Mohand-Amer, Amar Nafa, Christine Peyret, Thomas Serres, Aude Signoles, Sylvie Thénault.
On y trouve un article de Béatrice Dubell sur la démarche de Grand ensemble associée à la création de la plate-forme numérique Une guerre, récits d’une rive à l’autre

Cette guerre et nous

Tourné à l’occasion d’une exposition sur les mémoires de la guerre d’Algérie, Cette guerre et nous est un film qui donne la parole aux visiteurs de l’exposition en réaction aux documents présentés. Le film est disponible pour des projections publiques

L’Algérie, la guerre et ses mémoires, aujourd’hui

Revue Mémoires en jeu, n°15-16, 2022
2022 sera largement occupée sur le plan mémoriel par les rappels et les commémorations de la fin de ce qu’en France on nomme la guerre d’Algérie et en Algérie, la guerre d’indépendance. Même si les questions liées à ce conflit et son passé sont présentes en France depuis plusieurs décennies, leur actualité s’est largement imposée ces dernières années dans les espaces public et privé laissant présager l’an prochain une hyperactivité mémorielle. De nombreuses initiatives constituent déjà une scène extrêmement animée dont les jeux et les paroles sont amplifiés par les médias. Ces initiatives sont intellectuelles et académiques, culturelles et gouvernementales. Autant dire que la construction d’un horizon d’attente concernant spécifiquement cette guerre est déjà très avancée, les controverses y ayant une place de choix. C’est pourquoi Mémoires en jeu consacre entièrement un numéro double, le n° 15-16, à ces questions et à leurs enjeux mémoriels et politiques durant cette année électorale hautement périlleuse.
Ce numéro spécial de la revue est en vente dans sa version papier sur la boutique en ligne Il sera disponible en PDF à partir d’octobre 2022 au prix de 15€

Reportage sur le camp de Thol

Arthur Grosjean, est filmé sur place et revient sur l’histoire de ces baraquements aujourd’hui en ruine, qui furent un lieu d’internement administratif pendant la guerre d’indépendance algérienne. Une plaque vient d’y être posée, réalisée sous sa direction.

Association Grand ensemble, c/o CCO, 39 rue Georges Courteline 69100 Villeurbanne

http://ovtu.mj.am/nl2/ovtu/mh23h.html?m=AL8AAMO5SXoAAcmZYUIAAFmpdIEAAP-IL-QAFrOvAATCNwBiQYvZdbzXxaG6QFaJh2zFovR8fgAEj4A&b=f4bd98bf&e=f087d18c&x=Lb7RunjGy49VuqccEH64sEzGiwfnhMPxcdGSUlNzGbg

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.