Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Intervention au Collège Guy Moquet de Villejuif (94) le mardi 24 mai (...)

Intervention au Collège Guy Moquet de Villejuif (94) le mardi 24 mai 2022

mardi 31 mai 2022, par François-Régis Guillaume

Version imprimable de cet article Version imprimable

Quatre classes de troisième nous attendaient, pour deux séances de deux heures, à chaque fois devant deux classes.

Le collège avait contacté la 4 ACG après que le Ministère de la Défense lui ait proposé l’intervention « d’un ancien militaire ». Le collège a préféré une intervention à plusieurs voix comprenant des Algériens, d’autant plus que ces séances s’inscrivaient pour les élèves dans un projet sur l’engagement. Les élèves avaient travaillé le sujet en mars et avril en classe, mais aussi en travail personnel au Centre de documentation, en utilisant une documentation de l’ONAC.
Nous étions cinq intervenants. René et Régis pour la 4ACG, Abdelati animateur de « Génération 2010 », enfant pendant la guerre, Jean-Marie, lui aussi enfant et ado pendant la Guerre mais Français d’Oran et Ali, membre de l’ALN à la frontière marocaine.

Des questions sur le vécu, plus que sur l’histoire

Les élèves de la séance du matin avaient préparé des questions, (reproduites en fin de compte-rendu), dont la plupart n’ont pas été posées, soit que nous ayons répondu à l’avance dans nos témoignages liminaires, soit que le cours de l’échange ne l’ait pas permis. C’est un progrès à faire : comment mieux nous appuyer sur les interrogations des jeunes ?
Les élèves nous interrogeaient plus sur ce que nous avions fait et vécu que sur l’aspect politique de cette guerre. La présence, à côté des deux appelés, de trois témoins ayant vécu leur enfance ou leur adolescence en Algérie pendant la guerre, a orienté le témoignage vers la description de la situation coloniale, de sa violence et son injustice, rendant la guerre inéluctable, avec toutes ses horreurs. Ces témoignages ont ainsi débouché sur une invitation à résister, et même à désobéir, et à combattre les formes de colonialisme qui se perpétuent dans notre société française aujourd’hui.

Beaucoup de questions avaient été préparées par les élèves. Il nous semble intéressant de les citer ici, à titre d’information :

Questions 3ᵉ B : Sur la guerre  : Comment êtes-vous organisés pendant la guerre ? Quel poste aviez-vous ? quel était votre rôle ?
Étiez-vous volontaire pour faire la guerre ?
Avez-vous vu des actes de torture ?
Que pensiez-vous de la France à l’époque ? Et de la France actuelle ?
Avez-vous des blessures de guerre et combien.
Sur les ressentis : Avez-vous eu peur ? Avez-vous connu des conditions extrêmes ?
Avez-vous fraternisé avec l’ennemi ?
Quels étaient vos sentiments ?
Sur l’après-guerre : Comment avez-vous survécu à la guerre ? Ressentez-vous encore des douleurs de la guerre ? Avez-vous été traumatisé ? Est-ce que vous avez perdu des proches ? Avez-vous des amis qui ont survécu ?
Êtes-vous fiers d’avoir fait la guerre ? ou regrettez-vous d’avoir participé à cette guerre ?
Voulez-vous encore faire la guerre ? Avez-vous des rancœurs ?

Questions 3ᵉ C : Sur la guerre : Quel âge aviez-vous lors de cette guerre ? Quelle profession exerciez-vous avant cette guerre ? Et après ?
Souteniez-vous l’Algérie ou la France pendant cette guerre ? Quelle était votre position ?
Quelles étaient vos conditions de vie ?
Avez-vous combattu ? Si oui, comment ? Quelles actions avez-vous menées ?
Avez-vous perdu des membres de votre famille ?
Y avait-il des moments de joie pendant cette guerre ?
Y avait-il des femmes qui combattaient ?
Si vous étiez volontaire pourquoi vous êtes-vous engagé ?
Sur les ressentis  : Avez-vous des regrets ? Si oui, lesquels ? Quels sont vos sentiments quand vous vous remémorez tous les évènements ?
Avez-vous fait des choix que vous regrettez pendant cette guerre ? si oui, lesquels.
Aujourd’hui, vous sentez vous Algérien, Français ou Pied-Noir ?
Êtes-vous fier d’être Français malgré cette guerre ?
Sur l’après-guerre : Comment était votre vie après la guerre ? Avez-vous réussi à reprendre une vie normale après la guerre ? quel état psychologique la guerre a provoqué chez vous ? Quelles répercussions la guerre a-t-elle eu sur votre moral ? Est-ce que le fait d’avoir vu, entendu, vécu certaines choses pendant la guerre a changé votre manière de faire, de penser ?
Êtes-vous retournés en Algérie après votre départ ? avez-vous envie d’y retourner ?
Êtes-vous en contact avec d’autres témoins ou survivants qui ont survécu

Compte-rendu de François-Régis Guillaume

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.