Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > L’école dans l’Algérie coloniale : deux journées d’études à Rouen

L’école dans l’Algérie coloniale : deux journées d’études à Rouen

samedi 10 mars 2018, par 4ACG , Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

A Rouen, le Musée national de l’Éducation organise les 21 et 22 mars deux journées d’études consacrées au rôle de l’école dans l’Algérie coloniale et aux enjeux actuels de l’enseignement de l’histoire franco-algérienne.

Le mercredi 21 mars, Omar Carlier examinera comment l’école a pu contribuer à la prise de conscience nationale en Algérie. Suivront les interventions de Salem Chaker (les instituteurs kabyles, acteurs et relais des études et de l’identité berbère) et de Dahbia Abrous, de l’INALCO Paris (les écoles catholiques en Kabylie après l’indépendance).
L’après-midi, Guy Pervillé traitera du rôle de l’enseignement supérieur, et Ahmed Djebbar, ancien ministre de l’éducation en Algérie, de la coexistence des différentes écoles dans l’Algérie coloniale. La journée se terminera par deux interventions sur l’enseignement au sein de l’armée et le rôle militaire des soldats algériens lors de la seconde guerre mondiale.

Le jeudi 22 mars sera centré sur la manière d’enseigner, aujourd’hui, l’histoire coloniale franco-algérienne. Dans quelles perspectives nouvelles peut-on aborder en classe l’histoire des deux pays et mieux éclairer les débats scolaires actuels hérités du passé colonial ?

Laurence De Cock étudiera l’évolution des directives scolaires sur l’enseignement de la période coloniale en Algérie de 1830 à 1962, avant que Bertrand Lecureur fasse un point sur l’enseignement de la guerre d’Algérie en France.
Lydia Aït Saadi-Bouras se situera « de l’autre côté » pour évoquer l’enseignement en Algérie de la période coloniale et de la guerre d’indépendance.
L’enseignement du processus d’appropriation des terres et un débat sur la qualité de l’enseignement en Algérie concluront cette matinée.

L’après-midi débutera par un atelier rassemblant l’ensemble des intervenants et des élèves de l’académie de Rouen, et se poursuivra par la projection d’un web-documentaire : « l’Algérie et son école, les mémoires en question ». Enfin, un dernier thème sera traité par Françoise Lorcerie : « Laïcité et reconnaissance des appartenances, nouveaux enjeux, nouvelles pratiques ».

Journées d’études du Musée national de l’Éducation : Centre de Ressources, 6 rue Bihorel. Entrée gratuite mais réservation conseillée au 02 32 08 71 00, ou par messagerie : munae-reservation reseau-canope.fr

Programme de la table-ronde autour de l’exposition « L’école en Algérie, l’Algérie à l’école »
Du rôle de l’école dans l’Algérie coloniale aux enjeux actuels de l’enseignement de l’histoire franco-algérienne :
https://www.reseau-canope.fr/musee/fr/connaitre/les-evenements/evenement/du-role-de-lecole-dans-lalgerie-coloniale-aux-enjeux-actuels-de-lenseignement-de-lhis.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.