Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > La 4ACG sur le Pont… le 17 octobre à Paris

La 4ACG sur le Pont… le 17 octobre à Paris

mardi 23 octobre 2018, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce mercredi 17 octobre 2018, plusieurs manifestations se sont déroulées à Paris et dans sa banlieue proche, pour commémorer les massacres par la police française, le 17 octobre 1961, de très nombreux Algériens qui s’étaient mobilisés pour protester contre le couvre-feu imposé par le gouvernement de l’époque.

A Nanterre, Clichy ou Saint-Denis, des dizaines de personnes s’étaient déplacées. En fin de matinée, à Paris, Anne Hidalgo, maire de la capitale, s’était rendue sur le Pont Saint-Michel en compagnie de l’ambassadeur d’Algérie, Abdelkader Mesdoua. Et en fin d’après-midi, entre deux cents et trois cents personnes se sont retrouvées, à nouveau sur le Pont Saint-Michel, là où des centaines d’Algériens avaient été jetés dans la Seine par les forces de l’ordre le 17 octobre 1961. Cérémonie émouvante, où plusieurs associations organisatrices ont pris la parole pour rappeler ce qui s’est passé à cet endroit il y a maintenant 57 ans. Mais surtout pour demander à l’Etat français, la reconnaissance officielle de cette répression sanglante. Et au-delà de cet événement, la reconnaissance également des massacres du 8 mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata, et de toutes les tragédies enregistrées pendant toute la période coloniale. C’est le sens de l’intervention de Michel B., de la 4ACG, qui a rappelé le contexte de l’époque et expliqué comment, par ses actions et ses objectifs, la 4acg, dont plusieurs membres étaient présents, participait aujourd’hui au rapprochement entre les peuples algérien et français.
Ont également pris la parole Henri Pouillot (MRAP et Sortir du colonialisme), Gilles Manceron (LDH), Olivier Le Cour Grandmaison (Justice et Vérité) et M’Hamed Kaki (Les Oranges).
La cérémonie s’est terminée par un lâcher de fleurs dans la Seine, en hommage à toutes les victimes de cette journée sanglante du 17 octobre 1961.

Michel de la 4acg
Clic image zoom

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.