Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > La mémoire d’une répression coloniale en plein Paris

La mémoire d’une répression coloniale en plein Paris

lundi 11 juillet 2022, par Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

14 juillet 1953 - 14 juillet 2022 : les projections d’un film, une commémoration, et un bal pour oublier les balles

Le 10 juillet, le cinéma Majestic Bastille a projeté le film de Daniel Kupferstein Les balles du 14 juillet 1953, enquête sur la tuerie policière longtemps occultée intervenue à la fin du défilé populaire qui marquait la fête nationale : place de la Nation, sept manifestants tués, dont six Algériens. Le 13 juillet, à 18h30, une commémoration aura lieu avec la maire de l’arrondissement suivie d’« un bal pour oublier les balles », et le 14 juillet à 22h une projection en plein air dans un quartier populaire de Nanterre. De nombreux militants associatifs et syndicaux pensent que les 70 ans de cet événement devraient être marqués en 2023 par un défilé Bastille-Nation comme il s’en déroulait entre 1945 et 1953.

Résumé du film

Le 14 juillet 1953, un drame terrible s’est déroulé en plein Paris. Au moment de la dislocation d’une manifestation en l’honneur de la Révolution française, la police parisienne a chargé un cortège de manifestants algériens. Sept personnes (6 algériens et un français) ont été tuées et une centaine de manifestants ont été blessés dont plus de 40 par balles. Un vrai carnage. Cette histoire est quasiment inconnue. Pratiquement personne n’est au courant de son existence. Comme si une page d’histoire avait été déchirée et mise à la poubelle. En France comme en Algérie.
Ce film, est l’histoire d’une longue enquête contre l’amnésie. Enquête au jour le jour, pour retrouver des témoins, pour faire parler les historiens, pour reprendre les informations dans les journaux de l’époque, dans les archives et autres centres de documentation afin de reconstituer au mieux le déroulement de ce drame mais aussi pour comprendre comment ce mensonge d’Etat a si bien fonctionné.

Le 13 juillet, à 18h30 débutera la commémoration de ce drame, place de la Nation, par des prises de paroles et dépôts de gerbes devant la plaque à la mémoire des victimes du 14 juillet 1953, Place de l’île de la Réunion, près de la colonne de droite en regardant le Cours de Vincennes

Suivie à 20h30 du grand Bal populaire qui aura lieu, place de la Nation, près du kiosque devant le Lycée Aragon, avec l’orchestre Fanfarinha qui animera toute la soirée.
Boissons et restauration sur place

Source :

https://histoirecoloniale.net/Autour-du-14-juillet-1953-les-projections-d-un-film-une-commemoration-et-un-bal.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.