Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Le collectif marseillais « Algérie au cœur » dénonce le discours à l’Assemblée (...)

Le collectif marseillais « Algérie au cœur » dénonce le discours à l’Assemblée Nationale du député RN, José Gonzales

vendredi 8 juillet 2022, par Danièle Malley Champeaux

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le collectif marseillais « Algérie au cœur » a décidé de publier le communiqué de presse ci-dessous, le 5 juillet 2022 pour dénoncer le discours à l’Assemblée Nationale du député RN élu des Bouches du Rhône, José Gonzales

Notre collectif tient à dénoncer avec vigueur les discours apologétiques de l’Algérie française, de l’OAS et de ses tueurs, tenu par le député José Gonzales, député RN des Bouches-du-Rhône lors de la séance inaugurale de la nouvelle Assemblée Nationale ainsi que des élus RN de notre ville. Ce discours s’inscrit dans une campagne plus générale menée par le FN/RN pour la glorification du passé colonial de la France ; une vision négationniste, en contradiction totale avec l’avancée des connaissances dû aux travaux des historiens, à l’accessibilité progressive aux archives et par là-même, en décalage, avec les attentes sociales de mémoire et du débat citoyen sur l’histoire coloniale.

Notre mobilisation reste entière face à la bataille idéologique menée par l’extrême droite. Le temps fait son œuvre, et, quoi que regrettent les nostalgiques de la domination française, ouvrir une nouvelle page dans les relations franco-algériennes est autrement exaltant et décisif pour notre territoire. Il s’agit de se libérer des positions méprisantes et paternalistes, des échanges asymétriques, d’un « néocolonialisme » à la française ; lesquels imprègnent notre société de comportements racistes et discriminatoires.

ll ne s’agit pas tant d’apaiser ou de juxtaposer des mémoires, mais d’en extraire les témoignages à confronter aux travaux scientifiques, des chercheurs, des historiens, des sociologues, des écrivains, des artistes, etc., et d’en faciliter l’articulation avec les mobilisations citoyennes, populaires, démocratiques.

Allons vers la célébration de moments riches en symboles ; en faisant, par exemple, du 17 octobre une journée nationale du souvenir des crimes coloniaux. Construisons ensemble un récit intégrant la complexité de l’histoire et mettant les peuples au cœur de coopérations mutuellement fructueuses. Ouvrons un nouvel âge entre les deux rives de la Méditerranée.

A partir de Marseille, nous avons tant d’enjeux démocratiques, écologiques, sociétaux à relever en solidarité avec la société civile algérienne et la responsabilité de transmettre aux jeunes générations, un horizon ouvert pour œuvrer dans un esprit de renforcement des liens d’amitiés et de coopération

Signé :
AFLAM - ANCRAGES - ANPNPA - CASI-Cheminots - LA CIMADE - Coup de soleil - La Marseillaise - Les amis de la Marseillaise - 4ACG - Mouvement de la Paix - MRAP13 - PROMEMO - TOUIZA Solidarité

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.