Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Le collectif marseillais L’Algérie au coeur vous propose…

Le collectif marseillais L’Algérie au coeur vous propose…

mardi 20 septembre 2022, par Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans le cadre des manifestations L’Algérie au cœur organisées par un collectif d’associations marseillaises (dont la 4acg et l’ANPNPA), le film de Philippe Faucon, Les Harkis, sera projeté le samedi 22 septembre à 19h30 au cinéma Le Gyptis à Marseille.

Fin des années 50, début des années 60, la guerre d’Algérie se prolonge. Salah, Kaddour et d’autres jeunes Algériens sans ressources rejoignent l’armée française en tant que harkis. À leur tête, le lieutenant Pascal. L’issue du conflit laisse prévoir l’indépendance prochaine de l’Algérie. Le sort des harkis paraît très incertain. Pascal s’oppose à sa hiérarchie pour obtenir le rapatriement en France de tous les hommes de son unité.
La projection sera suivie d’une rencontre avec Samia Chabani (Directrice de l’association Ancrages), Saïd Merabti (Président du centre d’études et de documentation sur les Harkis) et Jacques Pradel (Président de l’association nationale des Pied-noirs Progressiste).

Autre rendez-vous : jeudi 6 octobre à 19h : rencontre-débat avec Malika Rahal à la librairie l’Hydre aux mille têtes, organisée par l’association Ancrages

En Algérie, l’année 1962 est à la fois la fin d’une guerre et la difficile transition vers la paix. Mettant fin à une longue colonisation française marquée par une combinaison rare de violence et d’acculturation, elle voit l’émergence d’un État algérien d’abord soucieux d’assurer sa propre stabilité et la survie de sa population. Si, dans les pays du Sud, cette date est devenue le symbole de l’ensemble des indépendances des peuples colonisés, en France, 1962 est connue surtout par les expériences des pieds-noirs et des harkis. En Algérie, l’historiographie de l’année 1962 se réduit pour l’essentiel à la crise politique du FLN et aux luttes fratricides qui l’ont accompagnée. Mais on connaît encore très mal l’expérience des habitants du pays qui y restent alors. D’où l’importance du livre de Malika Rhal Algérie1962, une histoire populaire, qui entend restituer la façon dont la période a été vécue par cette majorité.
Accès libre dans la limite des places disponibles

https://docs.google.com/document/d/1x4slYkD9n7lP8KiU6LLdiQn2GlI3VeR-/edit

Algérie 1962, une histoire populaire : http://www.4acg.org/Malika-Rahal-laureate-2022-du-Grand-Prix-des-Rendez-vous-de-l-Histoire-a-Blois

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.