Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Le musulman, la laïcité et Notre-Dame

Le musulman, la laïcité et Notre-Dame

mardi 23 avril 2019, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Sous le titre « Quelque chose en nous de Notre-Dame », Ghaleb Bencheikh, Président de la Fondation de l’islam de France, a publié cette chronique dans le « Journal du Dimanche » daté du 21 avril 2019.

Un sinistre a frappé un édifice majeur de Paris. C’est un monument multiséculaire, l’un des symboles les plus emblématiques de la nation française sur le plan culturel, spirituel, artistique, littéraire et historique. Aussi l’émotion suscitée par l’incendie qui l’a ravagé et l’élan de solidarité qui s’est ensuivi traduisent-ils la volonté d’agir comme une seule communauté de destin face au désastre.

L’émoi général et l’empressement à vouloir reconstruire illustrent le dessein des Français de ne pas s’accommoder des stigmates de ce joyau de l’art gothique dévasté. Et conformément au vieil adage chrétien qui énonce : « si vous voulez que les hommes fraternisent, mettez-les ensemble pour construire des cathédrales », il y a lieu d’édifier surtout une cathédrale immatérielle, celle de la nation ayant comme liant la solidarité et comme ciment le pacte républicain, sa voûte commune étant la laïcité. Nous avons tous quelque chose en nous de Maurice de Sully, de Victor Hugo et de Charles Péguy, dont les vers « A celle qui est infiniment joyeuse, parce qu’aussi / Elle est infiniment douloureuse » ont un impact certain dans nos cœurs.

Dans la reconstruction de Notre-Dame, il y a comme une allégorie de guérison d’une nation résiliente. C’est le moment de l’immuniser contre les germes de la division. Ceux qui s’y attellent saisiront cette occasion pour sceller un contrat civique d’amitié et de fraternité pour faire France.

Quant à ceux qui s’excluent de cette dynamique pour des considérations identitaires, nationalistes ou religieuses, ils assumeront leurs responsabilités devant l’Histoire. Pourtant ils n’ont d’autre patrie que la France. Face à cette attitude témoignant d’un réel malaise, mobilisons-nous.

Ghaleb Bencheikh

Islamologue, théologien, philosophe Ghaleb Bencheikh produit également l’émission « Questions d’islam », le dimanche de 7h05 à 8h sur France Culture

Source :
https://www.lejdd.fr/Societe/le-president-de-la-fondation-de-lislam-de-france-quelque-chose-en-nous-de-notre-dame-3894202

Messages

  • Attac mercredi 17 avril 2019

    L’incendie n’était pas totalement éteint que les plus grandes fortunes du pays se livraient déjà à une inédite surenchère de dons mirobolants. La barre d’un milliard d’euros pourrait être dépassée ce mercredi. Ce Téléthon des milliardaires révèle l’indécence de milliardaires, plus enclins à vouloir accoler leur nom à la rénovation de Notre-Dame que payer leur juste part d’impôts.

    suite sur : https://france.attac.org/actus-et-medias/le-flux/article/notre-dame-un-telethon-des-milliardaires-totalement-indecent

  • Tout à fait d’accord avec Tanguy !
    Quand on voit quel mal a MSF (ou SOS ) pour trouver trois sous pour sauver des vies !

  • Robespierre a dit «  » Nul n’avait le droit de faire don au peuple de ce qui lui appartenait «  »
    Le contraste entre cette générosité à nos frais des plus grands privilégiés et de l’Etat
    et le sort réservé aux « gueux » matraqués et mutilés par le dit Etat , gueux qui paient l’impôt et souvent ne peuvent plus vivre illustre l ’obscénité de la conjoncture fiscal et général
    Pourquoi cette générosité des privilégiés ? Parce qu’ils attendent un retour sur investissement juteux
    C ’est bizarre ces hiérarchies existant entre l’émotion suscitée par l’incendie et celle concernant les migrants qui meurent en Méditerranée .
    Ces mêmes privilégiés et l’ Etat n’ont rien fait pour venir en aide à SOS Méditerranée et l’Aquarius qui a sauvé des milliers de vies Des hommes , des femmes , des enfants se noient dans la Méditerranée en plein XXI° siècle et on est incapable de trouver une réponse à cette question profondément HUMAINE
    Les lumières sont éteintes nous sombrons dans une nuit institutionnelle
    Sauvons des Hommes avant de sauver des pierres

  • En phase avec ce constat, générateur de mal être , certains « marchent » sur la tête, malheureusement ce sont ceux qui nous gouvernent, détiennent tous les moyens , force, argent, et pouvoir d’accommoder les lois à leurs désirs, à leur idéologie.
    Defendons et promouvons nos valeurs humanistes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.