Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Le sort du RAJ sera connu le 13 octobre prochain

Le sort du RAJ sera connu le 13 octobre prochain

lundi 4 octobre 2021, par Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

El Watan 30 septembre 2021, Madjid Makedhi

Poursuivie sur la base de rapports de services de sécurité, l’association Rassemblement Actions Jeunesse (RAJ) risque de payer chèrement ses activités et son engagement à lancer des débats pluriels.

Ciblée depuis le début du hirak du 22 février 2019, avec notamment l’emprisonnement de plusieurs de ses membres, dont son président Abdelouahab Fersaoui, RAJ risque d’être dissous.

Son sort est suspendu désormais au verdict du juge du tribunal administratif d’Alger qui a traité, hier en audience, la plainte du ministère de l’Intérieur qui réclame sa dissolution.

La décision du tribunal sera connue le 13 octobre prochain. Que reproche le département de Kamel Beldjoud à RAJ ? Lors de ce procès, les avocats de la partie plaignante ont donné quelques détails, sans pour autant formuler des preuves tangibles. Ils ont avancé, au moins, trois accusations qui justifieraient, selon eux, sa dissolution. Le ministère de l’Intérieur, selon eux, « accuse l’association RAJ d’être affiliée à des partis politiques, en l’occurrence le FFS et le MDS, en violation de l’article 13 de la loi sur les associations ».

Il lui est aussi reproché « des liens avec des associations étrangères », ainsi que ses activités jugées « contraires à ses objectifs tracés dans ses statuts ». « Les avocats du ministère de l’Intérieur n’ont fourni aucune preuve concernant ces accusations. Ils ont seulement affirmé que celles-ci sont basées sur des rapports des services de sécurité qu’ils refusent de remettre à la défense », explique l’un des avocats de l’association RAJ, Me Abdellah Heboul.

Avec son collègue Me Ramdane Ghenai, ils ont plaidé, d’ailleurs, pour le rejet de la plainte du ministère de l’Intérieur, « car elle est infondée, en raison de l’absence de preuves ».

https://www.elwatan.com/edition/actualite/le-sort-de-raj-sera-connu-le-13-octobre-prochain-30-09-2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.