Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Auvergne Rhône Alpes > Les Auvergnats de la 4ACG ont l’assemblée générale en ligne de (...)

Les Auvergnats de la 4ACG ont l’assemblée générale en ligne de mire

mercredi 16 février 2022, par Philippe Chevrette

Version imprimable de cet article Version imprimable

Onze anciens appelés et ami.e.s se sont retrouvés le 12 février en vue de préparer la prochaine assemblée générale de mars à Vichy. A l’ordre du jour, une réflexion sur les thèmes qui seront débattus lors de cette AG.

L’organisation des voyages

Les échanges se sont concentrés sur le thème de la co-fraternisation et bien sur des projets qui sont la pierre angulaire de la solidarité auprès de nos amis algériens mais aussi palestiniens. Les voyages en Algérie donnent du sens au partage entre les hommes et les femmes. La rencontre des deux côtés de la Méditerranée fait sens aux valeurs de solidarité et construit une histoire commune et renforce la richesse la rencontre et le plaisir de partager sur le socle commun de la fraternité.

Financement des projets

La question du financement, pour certains semble « cristalliser » l’avenir du possible.
Quelques interventions ont souligné l’impossibilité d’un financement futur dans un constat d’évidence. En écho il a été souligné qu’il faille dans un premier temps imaginer un ou des projets cohérents, avec ou sans la collaboration d’associations existantes nouvelles qui partagent nos valeurs. Sans doute faudra-t-il cibler moins de projets, ou alors s’orienter sur des projets plus modestes. Il y a sans doute d’autres possibilités de financement à penser, qui permettront l’existence d’un budget nécessaire. Cette question partage des vues différentes mais tous portent l’intérêt de l’existence d’un budget.

Rapprochement avec d’autres associations

Il est rappelé que la mémoire des appelés est un des axes fondamentaux de l’origine de la 4acg. Et puis il y a la nouvelle existence de celle-ci qui nous amène à partager un ou des projets avec les associations qui partagent nos valeurs, qu’elles soient humanistes, défenseuses des droits fondamentaux, philosophiques, sociales, etc . Nous les connaissons déjà et œuvrons déjà ensemble. Il a été proposé de se rapprocher de telle ou telle association, syndicats. Ce qui est essentiel c’est d’abord de se poser la question suivante « que souhaitons-nous développer, enrichir, partager, informer et auprès de qui ? » ensuite nous pourrons porter notre regard vers telle ou telle association.
A ce sujet il a été évoqué l’intérêt d’inviter les associations « sœurs » lors de la future AG à Vichy pour nourrir, évoquer l’avenir avec nos partenaires.

Rapprochement et accroissement des liens franco algériens

Ce thème est à rattacher au thème précédent et encore une fois il est évident pour tous de l’intérêt à porter à cette incontournable réalité.

Développer la communication de la 4acg

S’il est apparu essentiel de développer la communication pour mieux faire connaître l’association, l’accent a été porté en direction des jeunes. Il est le point crucial pour porter ses valeurs dans le temps. Il faut trouver un ordre de priorité pour cela. Il a été rappelé que la 4acg se sont d’abord et avant tout « des humains qui vivent ensemble ». Les jeunes sont sensibles comme nous tous au monde qui les entoure, à nous de les convaincre plus encore et à eux de nous montrer quelle est la voie possible ensemble. À nous tous ensemble adhérents jeunes et moins jeunes de construire cette nouvelle 4acg. À nous de donner envie aux jeunes de partager ensemble nos valeurs communes.
Il a été souligné l’intérêt de partager la mémoire des anciens appelés qui est et sera toujours le socle de l’identité de la 4acg mais aussi regarder vers l’avenir relayer par les jeunes. Il s’agit donc là d’une coconstruction intergénérationnelle dans le respect de tous et de chacun.

Création d’un lieu de mémoire et recueil des archives

Nous nous sommes plus attardés aux archives. Philippe a rappelé l’intérêt de stocker celles-ci et la place évidente qu’elles occupent en lien avec l’histoire.

Un point sur nos actions

Un point a été fait sur les actions menées avec la projection du film de Fehrat et Carole « Ne nous racontez plus d’histoire » le 9 décembre 2021 au cinéma Le Rio à Clermont-Ferrand en collaboration avec l’AFAPA ( Association France-Algérie Pays d’Auvergne ).
Après l’annulation d’une intervention au lycée Saint Alyre de Clermont-Ferrand cause covid, une nouvelle intervention est prévue au lycée Sainte Claire Deville à Issoire le 1er Avril en collaboration avec l’association Coup de soleil et l’ONAC (Office national des anciens combattants).

L’après-midi a été réservé à la gestion de l’organisation de l’AG à Vichy.

Messages

  • Bonjour,
    dans votre article sur l’AG vous soulignez le rapprochement avec d’autres associations.
    Si vous le souhaitez, l’Observatoire des armements (www.obsarm.org) qui travaille depuis quasi une trentaine d’années sur la question des conséquences des essais nucléaires de la France, notamment en Algérie, est disponible pour venir partager ses connaissances à ce sujet. Elle possède également un fonds d’archives sur ces questions très important qui peut être dupliqué pour le centre de mémoire projeté.
    Je reste à votre disposition pour en discuter.
    Bien à vous
    Patrice

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.