Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Les enseignants du collège La Charme nous parlent de l’intervention de la (...)

Les enseignants du collège La Charme nous parlent de l’intervention de la 4acg dans leur établissement

vendredi 7 juillet 2017, par Gérard Martin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Comment les professeurs de cinq classes de 3e du collège La Charme, à Clermont-Ferrand, ont-ils vécu l’intervention de la 4acg, le 9 mai dernier ? Ils nous le disent eux-mêmes dans le compte-rendu qui suit :

Le 9 mai 2017, M. Gérard Martin, représentant régional de l’association, ainsi que M. Maurice Fradier et M. Rémi Serres ont cordialement accepté d’intervenir au collège pour témoigner de leur expérience d’appelés lors de la guerre d’Algérie.
Ils étaient accompagnés de Jacques Pradel, président de l’association nationale des pieds noirs progressistes et leurs amis (ANPNPA).

Clic photo zoom

Le matin, dans l’amphithéâtre du collège, après la projection du film d’Emmanuel Audrain, « Retour en Algérie », les intervenants se sont présentés et ont exposé les objectifs de l’association 4ACG.

Suite à la projection les intervenants ont commencé à échanger avec les élèves qui, dans un premier temps, osaient peu prendre la parole. Les intervenants ont peu à peu suscité leur participation en leur posant des questions et faisant part de leurs témoignages.
L’après-midi, après la pause déjeuner, les échanges se sont poursuivis. M. Maurice Fradier a accepté de commenter certaines photographies prises pendant la guerre, qu’il avait eu la gentillesse de transmettre avant l’intervention pour pouvoir les projeter. Ses commentaires ont permis d’élargir le débat et ont suscité de nouvelles questions de la part des élèves.
Les interrogations des élèves ont porté sur divers sujets : l’expérience de la guerre et des combats, les conditions de vie des soldats, les rapports hiérarchiques au sein de l’armée, mais aussi les rapports avec les populations locales, le traitement des prisonniers ou encore les actes de protestations parmi les soldats ou les civils français face aux pratiques de l’armée française.

A la fin de l’après-midi la réflexion s’est élargie sur le sens de la guerre en général mais aussi sur les discriminations et le racisme qui marquent encore notre société actuelle.

Les échanges et les témoignages apportés lors de cette journée ont été très enrichissants. Ils ont permis aux élèves d’élargir leurs connaissances sur la guerre d’Algérie et d’avoir une approche plus concrète de cet événement. Cela leur a permis également de nuancer leur vision de cette guerre et de mieux saisir le pluralisme des acteurs, des expériences et des ressentis. Enfin, cela leur a permis de se rendre compte que les conséquences humaines d’une guerre se prolongent durablement dans le temps.

Les enseignants du Collège

PS - Les mêmes enseignants nous signalent que cette année, dans leur académie, l’épreuve d’histoire du Brevet des collèges était ainsi rédigée : « Rédigez un développement construit d’environ 20 lignes, expliquant comment une colonie est devenue indépendante. Vous vous appuierez sur l’exemple étudié en classe ».
Les élèves de La Charme ont eu de la chance !


Collège La Charme :

GUERRE D’ALGÉRIE 9 mai 2017
M. Gérard Martin, représentant régional de l’association 4ACG (Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre), et deux autres membres, Maurice Fradier et Rémi Serres sont intervenus auprès des cinq classes de 3e pour témoigner de leur expérience d’appelés lors de la guerre d’Algérie. Les échanges, très riches, ont été précédés du visionnage du film « Retour en Algérie » d’Emmanuel Audrain.

http://www.entauvergne.fr/public/0631199L/Pages/accueil.aspx

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.