Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Recherche… d’une rive à l’autre

Recherche… d’une rive à l’autre

vendredi 29 juin 2018, par Anne Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Lors de l’assemblée générale de la 4 acg, il nous a été demandé de lancer un message de recherche, qui est aussi une belle histoire. Voici la demande qu’un ami algérien, Hocine Chabouni, nous a envoyée et demandé de publier :

« J’étais interné à la caserne de l’intendance dans la Basse Casbah d’Alger, sous-secteur d’Orléans, commandée par le Capitaine Sirvent, située 21 rue Emile Maupas.

Le 25 décembre 1959, jour de Noël, un jeune caporal du contingent qui assurait sa permanence, est venu nous chercher dans notre cellule du troisième étage.
Il nous invita à nous laver, et à faire notre toilette, puis nous servit de la nourriture, avec laquelle nous avons été contents de renouer après des mois de privations, d’enfermement et de torture.

Il s’approcha soudainement de moi et me tint des propos rassurants au sujet de la fin de la guerre et de l’indépendance de l’Algérie. Ses parents étaient issus de la classe populaire. Il dénonçait la guerre, qu’il considérait comme injuste, disant que lui aussi était en fait « prisonnier » puisqu’il était là contre sa volonté, et hostile à la politique de la France en Algérie. »

Hocine aimerait retrouver ce soldat qui s’est montré si proche et si humain ce jour de Noël 1959, ou toute personne pouvant lui fournir des renseignements, à cette adresse

Merci de votre aide.

Messages

  • La guerre est une saloperie ou de pauvres bougres et de malheureux paysans
    s´entremassacrent pour des idiots, des POLTRONS (article du N.Y.Times) et des ideologues qui decident de leur sort et manipulent en fonction de LEUR monde et de LEURS affaires !

    Les soldats ont été et sont encore toujours issus du Proletariat et des couches les moins nanties !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.