Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Ile-de-France > Rencontre 4acg francilienne du mardi 23 octobre 2018

Rencontre 4acg francilienne du mardi 23 octobre 2018

mardi 30 octobre 2018, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Présents (par ordre alphabétique des prénoms)  : Albert (Mériau) - Annick (Jullion) – Bernard (Sarrazin) – Boubou (Dufour) – Christian (Travers) – Daniel (Dayot) – François-Régis (Guillaume) – François-Xavier (Ricard) – Gérard (Lechantre) – Marlène (Tuininga) – Martine (Guillaume) – Michel (Berthelemy) – René (Moreau) – Romano (Bottinelli) – Stanislas (Hutin).
Pour l’occasion, François-Xavier Ricard, Normand plus proche de Paris que de Caen, est venu renforcer les rangs parisiens.

Rappel des dates à retenir pour les prochaines semaines

lundi 29 octobre : rassemblement en mémoire de l’enlèvement et de la disparition de Mehdi Ben Barka, à 18h, métro Saint-Germain-des-Prés
vendredi 2 novembre à 20h30 : « De nos frères blessés » au Centre culturel algérien
9 ou 23 novembre (confirmation à venir) : intervention au lycée de Chelles. Pourront intervenir (selon la date) : René, Stanislas, Albert, François-Régis, Christian, Annick, Michel
28 novembre, de 10h à 17h30 : Journée d’études « Guerre d’Algérie, histoire commune, mémoires partagées ? » au Musée de l’Histoire de l’immigration : Christian y sera
15 décembre : table ronde au siège de Génération 2010 : « l’engagement aujourd’hui, quelles perspectives ? ». Une réunion préparatoire est prévue le 8 novembre, à laquelle participeront Stanislas, Bernard et François-Régis.

Groupe « Contre la guerre » (Marlène et Stanislas)

Marlène est en lien avec le Collectif « Ni guerre ni état de guerre »
Stanislas a écrit un texte - « néocolonialisme économique, arme de guerre »- dont un large condensé paraîtra dans la prochaine « Lettre de la 4ACG ».
Le groupe francilien souhaite que la 4ACG soit davantage présente dans les combats contre le commerce des armes (la France est le 3e plus gros marchand d’armes au monde). En regard de notre objectif central « contre la guerre », nous pourrions nous engager sur ce thème d’une manière plus visible, par une présence renforcée dans les collectifs et par des communiqués dans la presse.

Relations avec les compagnies de théâtre

Depuis deux à trois ans, de jeunes compagnies de théâtre nous contactent pour travailler et monter des spectacles sur les mémoires de la guerre d’Algérie. Pour « La guerre de mon père », la Cie Mabel Octobre a fait appel à certains d’entre nous ; le collectif Satori nous invite à débattre avec le public pour « De nos frères blessés » sur la vie et la mort de Fernand Iveton ; en début d’année, plusieurs 4acg ont rencontré la Cie Nova qui prépare un spectacle sur les mémoires ; d’autres nous contactent régulièrement : Le temps de vivre de Rachid Akbal, la Cie Caravane, etc…
Christian, Albert et Gérard se sont proposés pour être à l’écoute de ces Compagnies.

Interventions scolaires

Comment s’ouvrir les portes des collèges et des lycées ?
Christian nous fait part de ses nombreuses démarches auprès des instances éducatives et mémorielles concernées par le sujet. Il a rencontré, entre autres, les associations d’enseignants et l’ONAC, qui travaille sur la transmission de la (et des) mémoire(s). Ces contacts lui ont permis de faire un tour précis de la question et de constituer un dossier de propositions à destination du CA, et de tous ceux intéressés par le sujet. Auparavant, Christian avait établi un état des interventions 4acg réalisées depuis l’origine, avec les noms des intervenants. Et fait appel aux responsables régionaux pour détecter de possibles intervenants futurs.
Les relations nouées par Christian avec l’ONAC interrogent certains d’entre nous, qui voient d’un œil sceptique une « collaboration » avec l’organisme représentant les anciens combattants, dont nous cherchons à nous distinguer depuis toujours. Après discussion, il semble qu’une expérience est possible, en restant bien entendu très vigilant sur notre spécificité.

Groupe de parole

Bernard fait l’historique de ce petit groupe qui s’est donné pour objectif de faire se rencontrer des personnes de toutes origines et de toutes générations, afin qu’elles cheminent ensemble, malgré leurs différences, vers une forme de fraternité et de « vivre ensemble ». Les premières réunions ont permis de défricher le terrain. Le groupe semble avoir trouvé une direction, en se rapprochant de Génération 2010 qui, avec Abdelati Laoufi, a pu intégrer un certain nombre de jeunes algériens et français, militants de tous bords, avec qui les échanges s’avèrent être très constructifs. Les tables rondes du 15 décembre, auxquelles participeront Bernard, François-Régis et Stanislas, peuvent être un pas décisif.

La Lettre de la 4acg

Gérard détaille le sommaire de la Lettre qui doit sortir autour du 15 novembre.
A ce propos, le groupe francilien souhaite à l’unanimité que l’envoi de « La Lettre » se fasse par voie postale pour tous , et non par internet. Ce qui lui donnerait plus de chances d’être lue.

Coup de Soleil

Cette association, très proche de la 4acg, est d’accord pour mettre à notre disposition une table d’exposition au prochain Maghreb des Livres, qui aura lieu les 8, 9, et 10 février 2019 à Paris. Mais il serait nécessaire d’être membre adhérent de l’association. René évoquera la question lors du prochain CA .

Financement des projets

Daniel regrette que la part des financements alloués à l’Algérie et à la Palestine soit « figée dans le marbre » et ait été décidée lors de la dernière AG sans que la question ait été mise à l’ordre du jour.
Il regrette aussi que le courrier envoyé à ce sujet au CA, signé par trois adhérents, soit resté sans réponse.

Rencontre en Normandie

François-Xavier nous informe d’une prochaine rencontre organisée par la municipalité de Lanvallay, dont son fils est le maire, qui rassemblera l’ensemble des parties prenantes de la guerre d’Algérie : représentants de Harkis, d’anciens moudjahidines, de Pieds-Noirs et de membres de la 4acg et de la Fnaca, sous l’autorité scientifique de Tramor Quemeneur. La rencontre devrait avoir lieu au cours du premier trimestre 2019.

Michel Berthelemy
4acg Ile-de-France

Et un grand merci à Louis Joinet pour son accueil et son hospitalité !

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.