Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Pays de Loire > Service civique : la 4 acg intervient de nouveau à Nantes

Service civique : la 4 acg intervient de nouveau à Nantes

vendredi 30 juin 2017, par Anne Doussin , Gérard Tiersen , Jean-Yves Mahé

Version imprimable de cet article Version imprimable

La Ligue de l’Enseignement de Loire Atlantique, en partenariat avec la direction départementale de la cohésion sociale, organise des formations à destination des volontaires en service civique. Le service civique est un engagement pour des jeunes de 16 à 25 ans dans une association ou une collectivité pour une mission de 6 à 12 mois au service de l’intérêt général.

Cette formation dispensée par la ligue de l’enseignement (F.A.L.) vise à renforcer le sens civique des volontaires et à les sensibiliser sur les enjeux de la citoyenneté pour en faire des acteurs responsables participant à la vie associative de leur pays.

Dans ce cadre, Jean-Yves Mahé et Gérard Tiersen adhérents de la 4acg sont intervenus à Nantes le 20 juin dernier auprès d’une vingtaine de jeunes en volontariat dans le secteur associatif.
Un tour de table a d’abord permis aux jeunes adultes de se présenter et d’indiquer où se situait leur engagement mais aussi de répondre à la question : « Qu’évoque pour moi la guerre d’Algérie » :

Méconnaissance - époque noire - sujet vite balayé à l’école - absurdité de la colonisation par la France - une dernière guerre d’appelés - division des Français : voir la polémique après les propos de Macron la qualifiant de crime contre l’Humanité - sujet tabou pour mon Grand-père pied-noir - barbarie pas assez connue

Pendant que circulait le livre « Guerre d’Algérie. Guerre d’indépendance. Paroles d’humanité » et la brochure d’accueil, Jean-Yves a présenté la naissance de la 4 acg en 2004 puis son développement et les actions qu’elle réalise, ce qu’elle a permis pour les anciens appelés.

Au cours des échanges qui ont suivis nous avons témoigné de notre vécu d’appelés en Algérie de 1957à 1959, les moments très durs qu’on ne peut oublier, le long silence au retour, le sentiment de culpabilité, la volonté de tourner la page…

Nous avons évoqué ce que nous avons constaté des injustices engendrées par la colonisation, le contraste entre l’opulence de certains et la pauvreté des Arabes, le statut imposé aux « Français de souche Nord–Africaine ». Nous avons aussi souligné quelques dates de l’histoire de cette colonisation notamment les conditions de la conquête en 1830, le 8 mai 1945 à Sétif et la violente répression qui a suivi.

Les exactions commises par l’armée française mais aussi par le FLN et par l’OAS sont évidemment apparues dans le débat. Nous avons souligné le courage du général Jacques Pâris de Bollardière qui s’opposa à la pratique de la torture en Algérie.

Nous avons dit à ces jeunes adultes combien nous étions impressionnés par leur attention et leurs réflexions et eux nous ont remercié pour le témoignage de la 4 acg et ses actions de Fraternisation avec des Algériens et des Palestiniens.

Anne Doussin, Gérard Tiersen, Jean-Yves Mahé

En savoir plus sur le service civique volontaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.