Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Six ONG palestiniennes placées sur la liste israélienne des organisations (...)

Six ONG palestiniennes placées sur la liste israélienne des organisations terroristes

vendredi 5 novembre 2021, par Michel Berthélémy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Six ONG palestiniennes ont été désignées vendredi 22 octobre comme « organisations terroristes » par le gouvernement israélien. La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine dénonce cette décision sans précédent, qui s’inscrit dans le cadre de la recrudescence d’attaques contre les associations qui dénoncent les violations des droits humains en Palestine.

Le ministère israélien de la défense a annoncé vendredi 22 octobre avoir placé sur sa liste des « organisations terroristes » six ONG palestiniennes (Addameer, Al-Haq, Defense for Children InternationaI-Palestine, UAWC, l’Union des Comités de Femmes palestiniennes, et le centre Bisan de recherche et développement). La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, qui travaille régulièrement avec plusieurs de ces organisations, dénonce la gravité de cette décision sans précédent, digne d’un régime autoritaire.

« En attaquant ces ONG palestiniennes de référence, connues pour la qualité de leur travail, le gouvernement israélien franchit un nouveau pas dans sa stratégie d’attaque des défenseurs des droits humains, a déclaré François Leroux, président de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine. Il s’agit d’une menace très grave pour nos partenaires en Palestine. La France et l’Union européenne doivent s’opposer clairement à cette décision du gouvernement israélien. »

La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine a publié le 14 octobre un rapport intitulé « Attaques, diffamation : décryptage des stratégies de délégitimation de la défense des Palestiniens » https://plateforme-palestine.org/Ra…. Ce rapport montre notamment les attaques auxquelles font face les ONG palestiniennes et israéliennes, mais aussi les associations et personnes qui défendent les droits des Palestiniens en Europe – notamment en France – et aux États-Unis. Les accusations de soutien au terrorisme ou d’appel à la haine sont le type d’attaque le plus courant.

Contact presse  :
Pierre Motin, responsable plaidoyer à la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, p.motin plateforme-palestine.org @PierreMotin

https://plateforme-palestine.org/Six-ONG-palestiniennes-placees-sur-la-liste-israelienne-des-organisations

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.