Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > « Un livre, une vie » : bilan d’activités 2018

« Un livre, une vie » : bilan d’activités 2018

lundi 13 mai 2019, par 4acg , Assia Yacine

Version imprimable de cet article Version imprimable

Association « Un Livre Une Vie »

Depuis 20 ans les groupes de travail s’activent autour des mêmes tâches :
Traitement des livres, préparation des colis par les équipes, 3 après-midis par semaine, mardi, jeudi et vendredi. Bienvenue à Martine notre nouvelle trésorière, à Jean Lamy et Sylviane Saunois qui renforcent les équipes en place.

Merci à toutes les équipes pour leur constance et leur efficacité, à Pascale de mettre à profit un précieux savoir faire dans le domaine de gestion de bibliothèques.

Chacune, chacun aura pris ses marques dans les nouveaux locaux occupés maintenant depuis un an.

Nous renouvelons notre reconnaissance et nos remerciements à la ville de Chenôve, ses nombreux élus et en particulier son maire, M. Thierry Falconnet. Merci de nous permettre de disposer aujourd’hui encore d’un local sans lequel notre travail n’aurait pu être possible. Nous apprécions particulièrement le soin et l’attention porté à notre égard pour l’attribution d’un local adapté à nos besoins au sein le la Maison de la Vie Associative à Chenôve, 7 rue de Longvic.

Nous renouvelons également nos remerciements aux membres de l’Association 4ACG (Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs amis Contre la Guerre) de nous avoir suivi dans nos projets et de nous avoir soutenus une fois de plus.

Merci à la ville de Dijon qui nous accorde sa confiance chaque année à la fois pour le choix des évènements que nous proposons et pour l’octroi d’une subvention exceptionnelle dans le cadre des Nuits d’Orient.

Merci à toutes celles et ceux qui nous soutiennent, nous accompagnent et/ou se mobilisent ponctuellement dans nos différentes actions.

Cette année, un de nos fidèles adhérents, Ahmed Tamène nous a quitté. Marcelle, son épouse a choisi de nous faire un don de la somme récoltée à l’occasion de ses obsèques. En clôturant définitivement les comptes de l’association « Femmes dans la cité », sa responsable, Colette Popard, a choisi de faire un don à « Un Livre Une Vie » du solde des comptes. Merci à elles de ces précieux soutiens.

Envoi d’un colis de livres à la Commune de Boudjima :

Les démarches administratives se sont encore alourdies cette année suite au décret exécutif n° 17-19 du 17 janvier 2017 « fixant les modalités de mise en œuvre de la procédure de dépôt de la liste des titres de livres importés avant distribution en Algérie »
https://juriafrique.com/blog/2017/01/17/algerie-decret-executif-du-17012017-sur-les-modalites-de-mise-en-oeuvre-de-la-procedure-de-depot-de-la-liste-des-titres-de-livres-importes-avant-distribution-en-algerie/

Ce décret est désormais mis en application. Ce dernier durcit considérablement les conditions d’importation de livres à la fois pour les éditeurs, libraires mais aussi quand il s’agit de dons. Il oblige les mairies partenaires à demander l’autorisation de réceptionner les livres non seulement au Ministère de la culture mais aussi au Ministère algérien de l’éducation. Une lettre recommandée a été envoyée le 15 janvier à Mme Benghebrit Ministre de l’éducation, pour lui demander une dérogation qui nous permettre un allègement de procédures compte-tenu de notre spécificité.

Le colis de livres, préparé en 2018, était initialement prévu pour la mairie d’Akfadou. Fin 2018, cette mairie, n’avait toujours pas effectué les démarches administratives nécessaires pour l’acquisition du précieux sésame (Carte magnétique d’immatriculation fiscale : CIF) l’autorisant à réceptionner nos colis de livres. En conséquence, c’est à nouveau, la mairie de Boudjima qui se retrouve bénéficiaire du colis de livres. Elle dispose à la fois d’une enveloppe financière pour les frais de dédouanement et de sa carte CIF.

Rabah et des membres de la mairie de Boudjima se sont déplacés à de nombreuses reprises aux 2 Ministères. Le ministère de l’éducation nous a demandé d’ôter 11 livres, nombre d’entre eux faisant référence à Noël ; le Ministère de la Culture nous a demandé d’ôter 1’Atlas géographique. La lecture des titres refusés nous confirme le désir forcené d’emprisonner les esprits, le poids d’une religion obscurcie et d’une « morale » immorale. Pour autant, il convient de préciser que l’accès au Net est toujours en vigueur. La contradiction est de taille.

Alors que les démarches administratives ont été effectuées fin 2018, la palette de 1571 ouvrages a quitté nos locaux à Chenôve le 04 février 2019, embarquement effectif le 11 février 2019.

Le salon du livre de Boudjima 5e édition 19 au 21 avril 2018

Des bibliothèques mais aussi un salon du livre pour nourrir les adultes et les citoyens de demain en leur offrant la possibilité de mieux comprendre le monde ; un salon pour ouvrir les chemins de la connaissance et de l’imaginaire..

L’Association « Un Livre Une Vie » a apporté sa contribution à l’organisation de ce salon, et a soutenu financièrement l’événement. Cette année, sans le soutien de notre association, le salon n’aurait pu avoir lieu, du fait des contraintes financières de la municipalité.

Le salon repose aussi et pour l’essentiel sur Rabah Aftis, notre représentant en Algérie et cheville ouvrière de son organisation. Assia et Kamel ont tenu le stand de l’Association « Un Livre Une Vie » mais pas que. Ils ont fait le tour des éditeurs et écrivains car afin d’encourager la filière algérienne du livre, nous avons acheté comme les années précédentes, environ 400 ouvrages, pour un montant de 700€, ouvrages remis aux soins de la bibliothèque municipale de Boudjima.

Encore une fois, le salon a été largement relayé par la presse nationale et locale (cf annexe). Les grandes maisons d’éditions telles que Barzakh, Dalimen, Casbah ou APIC ainsi que d’éminents chercheurs, écrivains, honorent ce salon de leur présence et apportent régulièrement leur précieuse contribution. Cela montre que cette rencontre fait partie de celles qui comptent, de par son contenu et des valeurs qu’elle porte. Elle prône par-dessus tout une Algérie plurielle, solidaire, ouverte, généreuse, de paix, d’égalité et de progrès.

L’inauguration du salon a été faite conjointement par la mairie de Boudjima et l’association « Un Livre Une Vie ». Le maire Mr Boukheroub, a vivement remercié l’association et son soutien financier sans lequel le salon n’aurait pu se tenir. Il est essentiel de rappeler que ce soutien revient aussi à l’Association « 4ACG » qui verse une subvention conséquente à l’Association « Un Livre Une Vie » depuis plusieurs années et à l’Association « le Galion » (Association de professeurs de mathématiques) basée à Lyon. Lors de sa fermeture définitive, « La galion » a octroyé une aide substantielle à de nombreuses associations qui œuvrent dans le secteur du livre et de l’éducation, dont la notre.

Assia Yacine

annexe  : https://www.depechedekabylie.com/culture/189036-les-lecons-dun-salon/

Le blog de Un Livre une Vie
http://unlivreunevie.over-blog.com/

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.