Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Un nouveau vendredi de lutte dans toute l’Algérie

Un nouveau vendredi de lutte dans toute l’Algérie

dimanche 14 juillet 2019, par 4acg , Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Vendredi 12 juillet, pour le 21e vendredi consécutif, les Algériens ont manifesté en masse sur l’ensemble du territoire algérien, pour demander « un changement radical du système politique actuel ».



A Constantine, les marcheurs ont appelé à appliquer les articles 7 et 8 de la Constitution qui stipulent notamment que « le peuple est source de tout pouvoir ».
A Skikda, ils ont scandé « oui à des élections chapeautée par une instance indépendante et intègre », et soutenu les actions de la justice dans sa lutte contre la corruption et la dilapidation des deniers publics.
A Annaba, les manifestants ont réclamé un Etat civil et non militaire et appelé au départ du Premier ministre (« Bedoui, dégage ! »).
Au même moment, à El Tarf, les citoyens proclamaient avec force que « l’Algérie est au-dessus de tout autre intérêt ».
A Tebessa et Khenchela, la canicule n’a pas empêché les manifestants de brandir l’emblème national en répétant « silmiya, silmiya » (pacifique).
A Sétif, ils ont sillonné les rues du centre ville sans oublier de s’arrêter devant le siège de la wilaya pour réclamer une « transition démocratique », tandis qu’ à Batna ils ont proclamé « peuple et armée sont frères ».

Les wilayas de Tizi-Ouzou, Bejaïa, Bouira et Boumerdès n’étaient pas en reste. En déployant l’emblème national et le drapeau culturel amazigh, ils ont brandi des pancartes appelant à libérer les personnes arrêtées, où on pouvait lire notamment « ni Occident ni Orient, l’Afrique est aux Africains ». Mêmes revendications à Blida, Tipasa, Chlef et Aïn Defla.
A Oran les manifestants ont appelé à l’unité nationale , en revendiquant un Etat civil et l’indépendance de la justice.

C’est l’ensemble du pays qui s’est retrouvé sur les mêmes slogans, tant à Mostaganem qu’à Tiaret, Saïda, Relizane, Aïn Temouchent, Tlemcen, Mascara, Tissemsilt, ou encore à El Bayadh et Naama.

Source : Algérie Presse Service dz du 12 juillet à 18h15.
http://www.aps.dz/algerie/91834-des-marches-a-travers-le-pays-pour-revendiquer-un-changement-radical

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.