Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Veillée d’armes électorale en Algérie

Veillée d’armes électorale en Algérie

mercredi 11 décembre 2019, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Bureaux de vote murés, meetings quasiment vides, candidats sous protection policière, la campagne électorale se termine, mais a-t-elle vraiment commencé un jour ?

Partout dans le pays, et chez les communautés installées à l’étranger, les manifestants expriment leur refus radical du scrutin du 12 décembre. Ils sont toujours aussi nombreux à clamer leur désaccord, contrairement à que montrent les chaînes de télévision dans la rue ou dans les studios. Alors que les bureaux de vote consulaires à Montréal, Paris, ou Bruxelles sont déserts, le pouvoir militaire algérien parle d’une participation « acceptable » ou « normale ».

Cela laisse-t-il augurer d’une campagne post-électorale marquée par l’autosatisfaction agrémentée de chiffres de participation plus ou moins proches de la réalité ?
On peut raisonnablement s’y attendre au vu de l’enjeu pour le pouvoir militaire : se maintenir ou partir ?
Comme la seconde solution semble pour le moins improbable, reste le maintien. Mais à quel prix ? Et avec quelles conséquences pour le peuple ?

Espérons tout de même qu’une troisième voie soit possible, qui réunirait tout le monde autour de la table pour imaginer dans le respect mutuel une nouvelle Algérie. C’est ce que nous souhaitons très fort pour tous nos amis algériens.

Michel Berthelemy

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.