Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > L’armée israélienne s’acharne sur le Freedom Theatre de Jénine, en (...)

L’armée israélienne s’acharne sur le Freedom Theatre de Jénine, en Cisjordanie

jeudi 21 décembre 2023, par Michel Berthelemy , Webmestre

Le 13 décembre, au cours d’une opération militaire dévastatrice ayant tué onze Palestiniens en trois jours (selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne), des soldats ont arrêté et embarqué le directeur du Freedom Theatre, Mustafa Sheta, son directeur artistique, Ahmed Tobasi, ainsi qu’un formateur et ancien élève, Jamal Abu Joas.

Ahmed Tobasi

Leur arrestation est intervenue juste après la destruction du Freedom Théâtre par l’armée israélienne. Selon Zoe Lafferty, directrice artistique associée du Freedom Theatre, actuellement à Londres et interdite d’entrée en Cisjordanie, les soldats israéliens ont fait irruption dans le bâtiment hébergeant les bureaux du théâtre, qu’ils ont en partie pillés et détruits, avant d’ouvrir le feu sur des passants dans la rue depuis les fenêtres. « L’armée a ensuite procédé à de nombreuses arrestations, une centaine au total, parmi lesquelles celles de nos trois collègues. On leur a bandé les yeux, retiré des vêtements, frappé les jambes, passé les menottes avant de les amener on ne sait où. »

Un lieu de culture déjà ciblé à plusieurs reprises

Ces six derniers mois, le théâtre a été la cible d’attaques à plusieurs reprises, fragilisant son ossature et rendant quasiment impossible son utilisation. 

Ahmed Tobasi, comédien et metteur en scène était rentré à Jenine le 10 décembre après une tournée en France de deux mois, durant laquelle il a porté haut et fort le spectacle « And Here I am » au sein de sept théâtres et de deux festivals internationaux pour un total de neuf représentations. L’équipe artistique ainsi que les partenaires de la tournée se sont mobilisés pour faire entendre cette parole engagée et nécessaire. 

Aux dernières nouvelles, Ahmed Tobasi aurait été libéré après plus de 24h de détention, alors qu’au cours des 24 dernières heures, plus de cent personnes ont également été arrêtées au sein du Camp de réfugiés. 

C’est loin d’être la première fois que le lieu de culture palestinien est pris pour cible par l’armée d’Israël : le président du théâtre Bilal Al-Saadi a lui aussi été arrêté, en septembre 2022, et reste maintenu en détention administrative en Israël à ce jour.

Sur la seule année 2023, cinq Palestiniens actifs au sein du théâtre, dont trois mineurs, ont également été tués. « Cela fait plus de dix ans que nous subissions attaques et arrestations, rappelle Zoe Lafferty. Ça n’a fait qu’empirer depuis le 7 octobre. Israël ne laissera jamais ce théâtre tranquille. »

Bien connu des membres de la 4acg, le Freedom Theatre est un havre de résistance, artistique et politique, installé dans l’un des territoires les plus cadenassés de la planète : depuis 2006, le Freedom Theatre fait vivre la culture au sein du camp de réfugiés de Jénine, l’un des plus pauvres et des plus denses de la région.

Pour contacter les ATL (Amis du Théâtre Libre de Jenine) :

Maison de la vie associative. 15, passage Ramsey, 75 018 Paris

theatrejenine yahoo.fr

https://atljenine.net/

Pétition Solidarité avec l’équipe du Freedom Theatre de Jenine :

https://www.change.org/p/solidarit%C3%A9-avec-l-%C3%A9quipe-du-freedom-th%C3%A9%C3%A2tre-de-jenine?signed=true

Mix sources :

https://atljenine.net/

https://www.telerama.fr/debats-reportages/en-cisjordanie-le-freedom-theatre-pris-pour-cible-par-l-armee-israelienne-7018495.php


Vidéo : Ahmed Tobasi du Freedom Theatre de Jenin & Peter Schumann de Bread et Puppet sur l’art et la libération :

https://www.democracynow.org/2023/12/15/ahmed_tobasi_of_the_freedom_theatre

A lire en français avec votre traducteur

Nous poursuivons notre conversation avec Ahmed Tobasi, le directeur artistique du Freedom Theatre de Jénine, et Peter Schumann, le cofondateur de 89 ans du légendaire Bread and Puppet Theatre basé dans le Vermont. Tobasi a été emprisonné cette semaine après qu’Israël ait arrêté des centaines d’hommes palestiniens lors d’un raid massif contre le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie occupée. Deux de ses collègues sont toujours en détention.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.