Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Un appel de 1000autres.org sur les disparitions forcées en Algérie

Un appel de 1000autres.org sur les disparitions forcées en Algérie

lundi 29 janvier 2024, par Michel Berthelemy

Malika Rahal et Fabrice Riceputi travaillent depuis des années sur le site 1000autres.org, qu’ils ont créé et qui est destiné à tenter de retrouver des personnes disparues durant la guerre d’Algérie.

Tout récemment ils sont allés compulser les archives coloniales au Centre des archives nationales d’outre-mer à Aix-en-Provence. Ils y ont découvert 400 nouveaux cas d’enlèvement par l’armée française durant la « bataille d’Alger », ce qui porte à 1500 le nombre des noms de ces Algériens dont les familles peuvent dire s’ils ont survécu ou non à la torture en répondant à notre appel à témoignage.

1000autres.org

En 2018, le site 1000autres.org https://1000autres.org/ demandait à leurs proches et descendants de lui dire ce que sont devenus plus d’un millier de victimes d’enlèvement par l’armée française à Alger en 1957, durant ce qu’il est convenu d’appeler « la bataille d’Alger ».

Au-delà des cas de l’universitaire communiste Maurice Audin, de celui de l’avocat Ali Boumendjel, il y eut des milliers de Maurice Audin et d’Ali Boumendjel dans le seul département d’Alger et durant la seule année 1957. Les forces coloniales pensaient qu’ils seraient effacés à jamais. Mais les archives coloniales ont conservé la trace de démarches faites par leurs familles auprès de la préfecture d’Alger pour obtenir, le plus souvent en vain, des nouvelles de leur disparu.

Les nombreux témoignages et les photographies reçus depuis 2018 de la part de familles algéroises permettent de rendre un visage et une histoire à ces personnes. A ce jour, plus de 400 des cas présentés sur le site ont en effet été identifiés, le plus souvent par leur famille. La très grande majorité a définitivement disparu aux mains de l’armée française

Le 21 janvier 2024, le site 1000autres.org a encore étendu son enquête en mettant en ligne près de 400 nouveaux noms de personnes récemment retrouvés dans les archives. Cela porte à environ 1500 le nombre de personnes dont le site cherche à savoir ce qu’elles sont devenues.

Ont-elles survécu, le plus souvent après la torture et un long enfermement dans camp ? Ou bien ont-elles disparu définitivement, morts de la torture ou victimes d’exécution sommaire ?

Si vous connaissez certaines de ces personnes, merci d’envoyer un message précisant si elles ont survécu ou non et, si vous le pouvez, d’envoyer des précisions et leur photographie en écrivant à 1000autres laposte.net
 
Malika Rahal et Fabrice Riceputi

Lire : La disparition forcée durant la Guerre d’Indépendance algérienne. Le projet Mille autres, ou les disparus de la « bataille d’Alger » (1957), Malika Rahal, Fabrice Riceputi, Dans Annales. Histoire, Sciences Sociales 2022.
https://www.cairn.info/revue-annales-2022-2-page-263.htm

Voir aussi l’émission A l’air libre de Mediapart.

_

Source :

https://blogs.mediapart.fr/1000autres/blog/210124/alger-1957-400-victimes-de-disparition-forcee-supplementaires-identifier

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.