Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Témoignages et documents (bibliographie, filmographie…) > Du 21 au 25 août, « La guerre d’Algérie » sur France-Inter

Du 21 au 25 août, « La guerre d’Algérie » sur France-Inter

dimanche 20 août 2017, par Michel Berthelemy , 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Du lundi 21 au vendredi 25 août 2017, à 13h30, sur France-Inter, « La Marche de l’Histoire » revient sur la guerre d’Algérie.

Programme :

Lundi 21 août : « La séance est ouverte » : L’Assemblée après le début de l’insurrection algérienne. Novembre 1954

Novembre 1954 : une nouvelle génération de militants franchit le pas de l’insurrection, le FLN et son bras armé l’ALN sont créés et à la Toussaint 1954, déferle une vague d’attentats.

Huit « chefs historiques » du FLN - en haut ( de g à d) : Ahmed Ben Bella, Hocine Aït Ahmed, Mohamed Khider, Larbi Ben M’hidi ; bas : Mohammed Boudiaf, Rabah Bitat, Krim Belkacem Mostefa, Ben Boulaï

https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-21-aout-2017


Mardi 22 août : Le soulèvement d’août 1955

Le premier acte avait commencé avec les attaques groupées de la Toussaint 1954. Mais, au printemps suivant, la révolution du jeune FLN s’avouait elle-même dans une impasse.

Des personnes se recueillent le 24 août 1955 devant les cercueils alignés des victimes de Philippeville , où plusieurs centaines d’Algériens indépendantistes ont déclenché le 20 août l’insurrection

https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-22-aout-2017


Mercredi 23 août : Février 1956, le gouvernement socialiste renonce

Le Président du Conseil, Guy Mollet (D), serre la main du Président de l’Assemblée algérienne Salah Abd el Kader le 8 février 1956, lors de sa visite à Alger.

En janvier 1956, des élections anticipées conduisent à la constitution d’un gouvernement dirigé par le numéro un du Parti socialiste, Guy Mollet. Il avait fait campagne en métropole pour l’apaisement en Algérie et une réduction du service militaire à un an. Il aurait voulu y faire évoluer les institutions, parvenir à l’égalité de l’élément européen et de l’élément musulman, comme on disait à l’époque. Mais, de l’autre côté de la Méditerranée, les forces de dialogue sont laminées et la radicalisation semble devenue irréversible. Quand Mollet effectue sa première visite à Alger, il se retrouve prisonnier d’une foule d’Européens hostiles.

https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-23-aout-2017


Jeudi 24 août : La bataille d’Alger de 1957 et le débat sur la torture

En 1957 la présence militaire était surtout concentrée dans la partie orientale du pays. Guy Mollet choisit de donner les pouvoirs de police à Alger à la 10e DP du général Massu

Un parachutiste du 1er REP surveillant le marché Clauzel, alors que la grève décrétée par le FLN s’amenuise et des magasins rouvrent (03/02/1957)

Dans ses vœux, le ministre résident Robert Lacoste, un homme « à poigne » que le président du Conseil, le socialiste Guy Mollet avait nommé sous la pression des Européens d’Alger, avait assuré qu’en 1957, on pourrait parler de concorde et d’amitié. La fin de 1956 avait été, en effet, catastrophique. Pendant qu’en Égypte, l’expédition de Suez dirigée contre Nasser par Londres et Paris, échouait piteusement, en Algérie, les attentats se multipliaient dans la capitale. Les premiers à leur donner une grande ampleur en utilisant le plastic avaient été des provocateurs, partisans de l’Algérie française : en déposant en août une bombe dans un immeuble rue de Thèbes, ils firent des dizaines de morts. Le FLN, disposant à son tour d’explosifs, provoqua une forte émotion chez les Européens en s’attaquant à des lieux fréquentés par la jeunesse, la Cafétéria et le Milk-Bar.

https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-24-aout-2017


Vendredi 25 août : Le témoin du vendredi : Slimane Zeghidour, son village en Kabylie pendant la guerre d’Algérie.

Soldats en Kabylie en 1959

Notre invité a été modelé par la guerre d’indépendance. Il en est le jumeau. Il a à peine plus d’un an quand se déclenche l’incendie de la Toussaint 54.

https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-25-aout-2017

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.